Bouygues Télécom a gagné 78 000 nouveaux clients Bbox au second trimestre

27 août 2015 à 12h52
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h37 -

Au second trimestre, Bouygues Télécom a séduit 78000 nouveaux abonnés Internet (ADSL et fibre) et 160000 clients mobiles.Le second trimestre de Bouygues Télécom ressemble au premier ! Sur le marché de l'Internet fixe, l'opérateur a ainsi recruté 78 000 nouveaux abonnés Bbox. Bouygues compte désormais un parc de 2.6 millions d'abonnés Internet dont 398 000 disposent d'une connexion très haut débit avec une vitesse supérieure à 30 Mbit/s. Pour la première fois, Bouygues a par ailleurs annoncé disposer de 23 000 clients raccordés en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH). C'est certes nettement moins qu'Orange (720 000) ou même Free (100 000) mais rappelons que Bouygues Télécom s'est lancé beaucoup plus tardivement sur le marché de la fibre et qu'il ne compte que 1.5 million de foyers raccordables contre plus de 4.3 millions par exemple pour Orange.

Sur le marché du mobile, Bouygues Télécom compte 11.4 millions de clients sur son réseau, soit 160 000 de plus qu'au 1er trimestre. Le parc de clients prépayés continue de décroitre (- 50 000) alors que le nombre d'abonnés aux forfaits B&YOU et Sensation a nettement augmenté (+ 210 000) alors qu'il n'avait progressé que de 44 000 au second trimestre de l'année dernière. Selon l'opérateur, "la 4G séduit toujours plus de clients". Le parc de clients 4G de Bouygues Télécom est désormais de 4.1 millions, soit 600 000 de plus par rapport au 1er trimestre et 2.3 millions de plus en un an.

Parallèlement, Bouygues Télécom souligne que les usages et donc la consommation data se développent : la consommation moyenne de 4G est passée de 1.8 à 2.4 Go par mois entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin dernier. Les mobinautes utilisent toujours plus leur smartphone pour regarder la TV et des vidéos en haute définition, ou écouter de la musique en streaming. Mécaniquement, de plus en plus d'abonnés atteignent le quota de leur forfait, ce qui accélère au passage la croissance des ventes de recharge data dont le volume a plus que doublé par rapport à décembre 2014.