Grosse vague de dégroupage chez Bouygues

19 janvier 2011 à 11h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Ces trois derniers jours, plus d'une centaine de centraux téléphoniques sont devenus compatibles avec les offres dégroupées Bbox. Et cela pourrait continuer...135 noeuds de raccordement d'abonnés (NRA) dégroupés en 3 jours : l'amélioration du taux de dégroupage de Bouygues Télécom ne passe pas inaperçue ! Depuis le 15 janvier, la liste des NRA dégroupés ne cesse de s'allonger.

D'après nos informations, cette vague de dégroupage touche principalement des départements disposant d'une délégation de service public gérée par SFR Collectivités. Citons notamment :

- l'Ariège (Ariège Télécom) : 15 NRA dégroupés
- l'Ille-et-Vilaine (Rennes Métropole Télécom) : 7 NRA dégroupés
- le Loiret (Medialis) : 12 NRA dégroupés
- la Manche (Manche numérique) : 7 NRA dégroupés
- la Moselle (Moselle Télécom) : 9 NRA dégroupés
- l'Oise (Teloise) : 11 NRA dégroupés
- les Pyrénées Atlantiques (Iris 64) : 41 NRA dégroupés
- le Bas Rhin (Alsace Connexia) : 6 NRA dégroupés
- le Haut Rhin (Haut Rhin Télécom) : 8 NRA dégroupés

Grâce à cette vague de dégroupage, plus de 410 000 nouveaux foyers sont désormais éligibles aux offres dégroupées Bbox parmi lesquelles on retrouve les forfaits Ideo qui associent avantageusement un forfait ADSL et un abonnement mobile (à partir de 38.80€ pour Ideo Eco par exemple).