Tout savoir sur la fibre optique en 10 questions

La fibre optique, c'est le Très Haut Débit
Mis à jour le 10 juin 2022 à 11h10 -

La fibre optique, en quatre mots, c'est l'Internet Très Haut Débit. En France, son déploiement a commencé en 2010 et doit s'achever en 2025 avec pour objectif de permettre à tous les Français de disposer d'une connexion à internet en fibre optique.

[Mis à jour le 10 juin 2022] La fibre optique, c'est le réseau internet du présent et du futur. Cette technologie donne accès à Internet en Très Haut Débit et permet de transporter des donnés à la vitesse de la lumière. Initié en 2010, le déploiement de la fibre optique est toujours en cours. Il devra être achevé à l'horizon 2030, avec la fermeture du réseau cuivre. À cette date, 100% des Français devront pouvoir bénéficier d'une connexion à internet en fibre optique. Mais, on considère que dès 2025, 98% des locaux seront raccordables à la fibre.

Au 31 mars 2022, nous en étions à 72%, soit 30,8 millions de locaux couverts. La France est dans les temps de passage qu'elle s'est fixée. Car, le rythme du déploiement de la fibre optique s'accélère. Le problème, c'est que l'on compte (seulement) 15,5 millions d'abonnés à l'internet Très Haut Débit en fibre optique. Alors, comment expliquer une telle différence ? Les raisons sont multiples.

Tout d'abord, certaines personnes ne savent même qu'elles sont éligibles à la fibre optique. D'autres ne connaissent tout simplement pas (encore) les avantages de la fibre par rapport à l'ADSL. D'autres, encore, redoutent les travaux d'installation de la fibre au sein de leur maison ou de leur appartement. D'autres, enfin, ont peur de voir exploser leur facture d'Internet. Dans ce guide, vous trouverez les réponses à toutes les questions qui vous vous posez à propos de la fibre. Avec comme objectif de vous faire souscrire une offre fibre pour passer en toute sérénité de l'ADSL au Très Haut Débit.

Qu'est-ce que la fibre optique ?

Comme l'ADSL, la fibre optique est une technologie qui permet d'avoir accès à Internet. Mais, il existe plusieurs différences majeures entre l'ADSL et la fibre optique. L'ADSL permet de faire passer des données numériques par les fils de cuivre d'une ligne téléphonique. L'ADSL utilise en effet le même réseau que le téléphone, alors que la fibre optique nécessite le déploiement d'un nouveau réseau totalement indépendant.

La fibre optique est un support physique aussi fin et souple qu'un cheveu, un câble contenant des fils de verre ou de plastique qui permet le transfert de données IP très rapidement via la lumière et sur de grandes distances. Et tout ça sans subir ni affaiblissement ni perturbation électro-magnétique. En effet, contrairement aux fils de cuivre et aux technologies xDSL, qui subissent une atténuation importante au bout de quelques kilomètres, le signal de la fibre optique ne décline presque pas avec la distance (affaiblissement de l’ordre de 0.2 dB/km à comparer aux 15 dB/km du cuivre). Résultat, avec la fibre optique, vous avez accès à l'internet Très Haut Débit.

Vous vous demandez ce que la fibre optique a de plus que l'ADSL ? Lisez notre dossier dédié aux avantages de la fibre.

Voir les avantages de la fibre

Quels sont les différents types de fibre optique ?

Sur le marché de l'internet fixe, on distingue deux types de technologies qui permettent d'avoir accès au Très Haut Débit : la fibre FttH et la fibre FttLa. D'ailleurs, pendant des années, il y a eu confusion. Car, elles ont été toutes les deux associées à la fibre. Mais, depuis 2016, le débat est clos entre la "vraie" fibre (FttH) et la "fausse" fibre (FttLa). Les opérateurs sont maintenant obligés de faire la différence entre les deux : 

  • La fibre FttH  : FTTH est l'acronyme anglais de "Fiber to the Home" que l'on peut traduire en français par "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". La fibre est tirée entre le nœud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.
  • La fibre FttLa : FTTLA (Fiber to the Last amplifier) signifie littéralement en français "fibre jusqu'au dernier amplificateur". Il s'agit de l'architecture réseau utilisée par SFR-Numericable. On parle également de fibre optique avec terminaison coaxiale. L'ensemble du réseau horizontal est en fibre optique. Mais, plutôt que d'aller jusqu'au logement, la fibre s'arrête généralement à une armoire de rue ou un boîtier dans la cave d'un immeuble. Les données sont alors acheminées sur des câbles coaxiaux qui servent également à la diffusion de la TV câblée. La fibre FttLa, ce n'est ni plus ni moins que le câble, même si ça reste du Très-Haut-Débit.

Quels sont les opérateurs qui proposent la fibre ?

La fibre, c'est réseau Internet du présent et du futur. Elle est proposée par tous les grands opérateurs, à savoir Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, qui disposent aussi bien d'une gamme d'offres internet en ADSL et leur équivalent en fibre optique. Ils proposent même chacun plusieurs abonnements à Internet en fibre optique, avec des débits maximum théoriques qui sont différents d'une box internet à une autre.

Néanmoins, les quatre grands opérateurs ne sont pas les seuls à proposer la fibre. Il y a aussi des opérateurs alternatifs. Ils louent les infrastructures et le réseau de SFR, Bouygues ou Orange, afin de proposer des offres Très-Haut-Débit via la fibre. Les plus connus sont Sosh et RED, les filiales à bas coût de Orange et SFR, mais il y a aussi Coriolis par exemple.

Il existe enfin d'autres opérateurs alternatifs, plus confidentiels, qui proposent des offres fibre uniquement sur des réseaux d'initiative publique (voir plus bas). Parmi eux, on retrouve : Vialis, Ozone, K-net, OVH et Nordnet.

Comment savoir si j'ai la fibre ou quand l'aurais-je ?

Commencé en 2010, le déploiement de la fibre optique va se poursuivre jusqu'en 2030. L'objectif de l'État est 100% des foyers soient éligibles à la fibre à cette date, pour compenser la fermeture du réseau cuivre. Mais, déjà, dès 2025, 98% des foyers seront éligibles à la fibre. Au 31 décembre 2021, nous en étions à 70% (chiffres ARCEP). Il reste donc 30% des foyers à raccorder à la fibre.

Néanmoins, selon l'endroit où vous habitez, c'est beaucoup plus ou beaucoup moins. En effet, dans les zones très denses et les zones moins  denses d'initiative privées, respectivement 88% et 85% des locaux sont couverts. Mais, le pourcentage chute à 49% dans les zones moins denses d'initiative publique.  Nous évoquerons plus bas à quoi correspondent précisément ces zones.

En attendant, le plus important reste de savoir si vous êtes déjà éligible à la fibre ou quand vous y aurez accès. Vous trouverez forcément la réponse à la question "quand serai-je éligible à la fibre ?", et qui vous présente en effet toutes les solutions qui existent pour répondre à ces deux questions.

Comment choisir sa box fibre ?

Sur le marché des box internet fibre, il y a en permanence plus de 70 offres. Seulement, comment choisir son offre fibre ? C'est là toute la question. Avant de faire un choix, il faut au préalable déterminer quels sont vos besoins et passer en revue plusieurs critères.

Choisir un offre fibre, en effet, c'est tout d'abord choisir une technologie entre la fibre optique FttH et la fibre FttLa, à savoir le câble. Choisir une offre fibre, c'est ensuite choisir un débit. En effet, sur le marché des box fibre, il est possible de trouver des offres avec un débit minimum 100 Mb/s et jusqu'à 8 Gb/s. Pour information, dans leur grande majorité, les offres fibre délivrent un débit jusqu'à 1 Gb/s. C'est devenu la norme. Enfin, choisir un forfait fibre, c'est aussi une histoire de prix. Sachez qu'il est possible de trouver une box fibre à partir de 16€/mois, parfois moins en promo. Mais, les tarifs peuvent aller jusqu'à 40€/mois en fonction des services qui sont inclus dans les offres.

Découvrez les box fibre de chaque opérateur et comparez les débits, prix et services pour trouver l'offre adaptée à vos besoins.

Découvrir les meilleures offres fibre

Quel sera le débit de ma connexion fibre ?

Le débit, on vient de le voir, est un critère déterminant dans le choix d'une box fibre. Le débit maximum théorique qu'il est possible d'atteindre en téléchargement comme en envoi de fichiers varie d'un opérateur à un autre, et même d'une offre à une autre chez un même opérateur. En effet, les prix varient en fonction des débits qui sont proposées. 

Chez les principaux opérateurs, le débit descendant minimum est de 300 Mb/s et de 8 Gb/s maximum. Quant au débit montant, il est de minimum 200 Mb/s et maximum 1000 Mb/s  (1 Gb/s). 

Pour vous aider à voir plus clair sur les débits en fibre, nous avons rédigé un guide spécial sur le sujet, avec les débits qu'il est possible d'atteindre chez chaque opérateur. Mais, attention, les opérateurs mentionnent des débits maximum théoriques, qui ne sont forcément pas les débits que vous aurez réellement. Pour information, c'est Free qui délivrent réellement les meilleurs débits en fibre.

 

la carte des villes éligibles à la fibre

Comment se passe le déploiement de la fibre optique en France ?

En France, le déploiement de la fibre optique est organisé par le plan France Très-Haut-Débit, qui a divisé le pays en trois parties.

D'un côté, il y a les zones très denses, qui regroupent les 106 plus grandes villes. Dans les zones très denses, où chaque opérateur (Orange, SFR, Bouygues, Free) déploie son réseau, le déploiement de la fibre est de 89% (6,8 millions de foyers au 31 mars 2022).

Ensuite, il y a les zones AMII, moyennement denses, qui englobent 3600 communes de plus petites tailles. Le réseau fibre est déployé par Orange et SFR. Mais, comme il est mutualisé, les autres opérateurs peuvent le louer et commercialiser leurs offres. En zones AMII, le déploiement de la fibre est de 87% (14,5 millions de foyers au 31 mars 2022).

Et puis, il y a les zones RIP, les moins densément peuplées, qui intéressent moins les quatre grands opérateurs, car pas assez rentable. Ce sont donc les collectivités territoriales qui supportent le déploiement de la fibre et confient une mission de service public à un opérateur d'infrastructure. C'est lui que a la charge de déployer la fibre et de louer son réseau à des opérateurs qui pourront commercialiser leurs offres. En zones RIP, vous vous en doutez, le déploiement de la fibre prend plus de temps. Il en est à seulement à 52% (9,5 millions de foyers au 31 mars 2022). Néanmoins, le déploiement de la fibre en zones RIP s'est accéléré en 2021, avec une augmentation de 58% (+3,1 millions) et la tendance reste la même au 1er trimestre 2022, avec 700.000 nouveaux foyers éligibles à la fibre dans les RIP alors qu'il y en a eu plus 1,1 millions au niveau national.

Pour rappel, en 2022, 80% des foyers devront éligibles à la fibre. Un objectif qui sera largement atteint puisque l'Observatoire du Très Haut Débit anticipe un taux d'éligibilité de 82%. Pour accélérer encore plus le déploiement de la fibre, notamment dans les campagnes, un accord a a été trouvé pour que les acteurs qui la déploient puissent utiliser cinq millions de poteaux Enedis.

Et, sur le terrain, comment ça se passe le déploiement de la fibre optique ? Avant d'arriver chez vous, la fibre est déployée en trois grandes étapes : la mise en place du réseau de transport, avec la création d'un nœud de raccordement optique (NRO, à l'échelle de la commune et du quartier ; la mise en place du réseau de distribution avec l’installation de point de branchement optiques (PBO) au niveau des rues et à proximité des logements (immeubles/maisons) ; et enfin le raccordement final avec l'installation de la la prise terminale optique chez le particulier.

Au 1 er janvier 2022, plus de 21000 des 35000 communes françaises étaient au moins partiellement raccordables à la fibre optique. La vôtre en fait-elle partie ?

Voir la carte des villes fibrées

Comment passer de l'ADSL à la fibre ?

Pour passer de l'ADSL à la fibre, c'est très simple. La première chose à faire est de faire un test d'éligibilité à la fibre. Il vous dira tout d'abord si vous éligible au Très-Haut-Débit. Il vous dira ensuite quels sont les opérateurs qui proposent des offres fibre à votre adresse. 

Si vous êtes éligible à la fibre, vous aurez peut-être deux possibilités. La première : passer de l'ADSL à la fibre sans changer d'opérateur. C'est la solution de facilité, pas forcément la plus judicieuse car vous ne bénéficierez pas de la remise promotionnelle que les opérateurs accordent à leurs nouveaux clients la première année. La seconde : passer de l'ADSL à la fibre en changeant d'opérateur. C'est la solution la plus intéressante financièrement. Seulement, elle vous oblige à résilier votre abonnement internet via l'ADSL. Mais, pas de panique, on vous explique comment passer de l'ADSL à la fibre optique dans un dossier consacré à ce sujet.

fibre optique

 

Comment se passe l'installation de la fibre ?

Pour avoir la fibre optique dans une maison ou dans un appartement, il faut déjà que votre logement ou votre immeuble y soit éligible. Il y a aura ensuite des travaux d'installation.

Dans le cadre de l'installation de la fibre optique dans une maison, ces travaux commencent dans la rue, au niveau du point de branchement optique (PBO). C'est là qu'arrivent les câbles optiques qui desservent le quartier. Un technicien doit alors intervenir pour faire le raccordement final entre le PBO et votre maison. Puis, de votre maison jusqu'à l'endroit où vous souhaitez installer la prise terminale optique, sur laquelle votre box sera connectée. Vous pourrez voir dans notre dossier spécial que c'est très simple, le plus souvent, et comment font les techniciens pour faire une installation la plus discrète possible.

Dans le cadre d'une installation de la fibre optique dans un immeuble ou un appartement, c'est encore plus simple. Car, si vous êtes éligible, la fibre optique arrive directement dans votre immeuble, et même à votre étage. Le technicien n'aura plus qu'à tirer la fibre de votre palier jusqu'à la prise terminale optique.

Enfin, si votre maison ou votre appartement a déjà été fibré, l'installation de la fibre est simple comme bonjour, puisqu'il y a déjà une prise terminale optique sur laquelle brancher votre box fibre. Il n'y aura alors plus qu'à activer la ligne.

Combien coûte le raccordement à la fibre ?

Lorsque que l'on passe de l'ADSL à la fibre, il faut raccorder votre domicile au nouveau réseau en fibre optique. Or, ce raccordement fait l'objet de frais.

Si vous habitez dans un immeuble, ces frais de raccordement sont pris en charge par l'opérateur qui a déployé verticalement la fibre dans l'immeuble, en tirant la fibre jusqu'à chaque palier. 

Si vous habitez dans une maison, c'est différent. Les opérateurs peuvent vous facturer des frais de raccordement. Chez certains, c'est gratuit. Chez d'autres, c'est payant, mais, il est toujours possible d'essayer de les négocier.

Attention, toutefois, il ne faut pas confondre les frais de raccordement fibre avec les frais de mise en service ou les frais d’installation de votre box fibre. Certains fournisseurs d’accès à internet proposent en effet de manière optionnelle des services d’installation à domicile de votre box et de vos équipements.

Fibre optique
Boostez votre connexion internet

Passez à la fibre optique

Vérifiez quels opérateurs proposent la fibre optique chez vous, et découvrez les prix et les débits des meilleures box internet.