Coup d'accélérateur sur le déploiement de la 4G en octobre

5 novembre 2014 à 17h50
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

Avec 797 nouveaux supports 4G activés pendant le mois d'octobre, les opérateurs s'affairent à nouveau sur leur déploiement, surtout SFR et Free Mobile.Depuis juillet dernier, le nombre total de nouveaux supports 4G activés variait entre 150 et 200 par mois. Mais en ce début d’automne, il semblerait que les opérateurs se soient reconcentrés sur l'avancée de leur déploiement du très haut débit mobile, avec un total répertorié au 1er novembre de 797 activations de supports 4G.

Contrairement au mois de septembre très calme, Orange et Bouygues Telecom ont redonné un petit coup de fouet à leur couverture 4G. L'évolution reste toutefois modérée avec 80 nouveaux supports activés chez l'opérateur historique, mais un peu plus importante chez son concurrent (180), qui réduit un peu l'écart avec moins de 400 stations allumées de différence.

résultats de l'observatoire 4g de l'anfr
SFR était le seul opérateur à garder un déploiement un peu plus soutenu, et cette fois-ci il marque clairement une avancée avec 381 nouveaux supports ouverts. Il continue à suivre son objectif de privilégier la bande de fréquences des 800 MHz, plus performante à l'intérieur des bâtiments notamment. SFR dépasse donc au 1er novembre la barre des 2500 supports 4G actifs, et distance un peu plus Free Mobile.

Pourtant, le quatrième opérateur n'a pas chômé non plus, que cela soit du côté de la 4G comme du côté de la 3G. Avec 156 nouveaux supports actifs pour le très haut débit mobile, Free Mobile atteindra bientôt le total de 1700 stations 4G activées. Mais il a aussi multiplié les efforts pour la 3G, toujours dans l'objectif d'atteindre les 75% de population couverte en janvier 2015. Le mois dernier, il a allumé 343 nouveaux supports de plus sur l'hexagone, pour un total qui dépassera prochainement les 4000. Par ailleurs, il a obtenu 448 nouveaux accords de déploiement 3G.

Du point de vue des départements, l'ouverture de ces nouvelles antennes reste homogène selon les régions. On peut toutefois noter les 74 nouveaux supports activés dans les Alpes-Maritimes (plus haut score du mois). La Manche connaît sa plus forte augmentation mensuelle avec 12 nouvelles stations actives (54 au 1er novembre contre 42 au 1er octobre). Enfin, les Alpes-de-Haute-Provence voient aussi son territoire gagner en très haut débit, avec un total de 9 supports allumés, contre 4 depuis le mois d'avril.