Enchères des fréquences 700MHz : pas encore adjugées et encore moins vendues...

16 novembre 2015 à 20h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Comme promis, les enchères entre les quatre opérateurs nationaux pour l'attribution des fréquences 700MHz ont débuté aujourd'hui, dans le plus grand secret, sous l'égide de l'ARCEP, qui a promis un point quotidien en fin de journée... Bilan du jour 1 !

Les enchères sur les fréquences 700MHz, auparavant attribuées à la TNT, vont servir au déploiement des réseaux mobiles par les opérateurs télécoms, avec un avantage conséquent sur la 4G. Non seulement ces fréquences basses permettent une diffusion du signal hertzien sur de plus grandes distances, mais en plus elles pénètrent plus facilement les bâtiments. Elles pourront par conséquent permettre un déploiement plus rapide et plus étendu des réseaux 4G, un objectif crucial pour les années à venir afin de proposer des forfaits THD mobiles performants.

L'enchère pour l'attribution de la bande 700 MHz concerne les quatre opérateurs candidats (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR) et elle peut potentiellement durer plusieurs jours. L'ARCEP avait promis de communiquer chaque jour, en fin de journée, l'état d'avancement de l'enchère.

Comment fonctionne les enchères ?

Les enchères se déroulent sur les 6 blocs de 5 MHz duplex en même temps, avec un prix unique par bloc, initié à 416 millions d'euros par bloc. Tout au long de la procédure, l'ARCEP, à la manière d'un commissaire-priseur, augmente le prix graduellement de 5 millions par tour. A chaque tour, les candidats indiquent combien de blocs ils sont prêts à acquérir au prix du tour en cours.

A noter que Free Mobile est sérieusement privilégié, pouvant demander jusqu'à 3 blocs, alors que les 3 autres candidats, ayant déjà des fréquences dans le 800MHz, on droit à un maximum de 2 blocs.Quand la somme des demandes des candidats est égale à 6 blocs, l'enchère s'arrête et les blocs sont attribués au prix d'équilibre ainsi atteint.

Les fréquences 700MHz pour la 4G et plus



Fin de la première journée d'enchères... et ça continue

Comme promis, l'ARCEP vient de publier le résultat de la première journée des enchères pour l'attribution des blocs de fréquences sur la bande des 700MHz. La procédure avait démarré lundi matin comme prévu, en toute discrétion. Elle a été interrompue en fin de matinée afin que l'ensemble des participants puissent s'associer au moment de recueillement et d'hommage national.
L'enchère a repris ensuite pour atteindre le 7ème tour, par tranche de 5 millions, et le prix a atteint 451 millions d'euros par bloc de 5 MHz duplex. Cependant, l'enchère n'est pas terminée : la demande cumulée des candidats est toujours strictement supérieure à 6 blocs. Par conséquent, l'enchère se poursuivra demain mardi 17 novembre 2015 avec le lancement du 8ème tour, à un prix de 456 millions d'euros par bloc.

Les fréquences 700MHzaux enchères