Roaming : quels opérateurs mobiles incluent quels pays ?

22 avril 2014 à 17h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Ariase propose un comparatif des forfaits de téléphonie mobile incluant les frais d'itinérance depuis l'international.Depuis plusieurs mois, les opérateurs télécom français se livrent une guerre commerciale acharnée aussi bien sur les prix que sur les services. Les récentes offensives marketing d'Orange, SFR, Bouygues, et Free Mobile se sont concentrées sur l'intégration des frais d'itinérance ("roaming") pour les communications passées depuis l'étranger.

Quelles sont les offres concernées ? Quels sont les pays inclus ? Quelles sont les conditions d'utilisation ? Pas facile de s'y retrouver ! Ariase a donc passé au crible les principaux opérateurs pour décrypter les services "roaming" inclus dans leurs forfaits mobiles.

Quels sont les principaux enseignements de notre comparatif ? Le premier est qu'à l'exception notable de Free Mobile (seulement 15 pays) , les opérateurs intègrent tous les frais d'itinérance à partir d'une quarantaine de destinations. Notre chiffre diffère de celui des opérateurs pour la simple et bonne raison que nous avons choisi de ne ne pas diviser la Grèce (île de Rhodes, Cyclades...) ou le Royaume-Uni (Pays de Galles, Ecosse...) ! On notera que Prixtel se distingue de ses concurrents en intégrant certaines destinations exclusives (et ensoleillées) telles que la Polynésie et la Nouvelle Calédonie.

Le second enseignement de notre analyse est lié à la grande diversité des "services inclus". Chez certains opérateurs, la segmentation des offres est particulièrement forte. Les forfaits Origami Play d'Orange se limitent par exemple à 3Go de data Internet alors que les offres Origami Jet comprennent en plus les appels et les SMS illimités depuis l'étranger.

Enfin, le troisième et dernier enseignement tient aux conditions de certains services. Chez Free ou Bouygues, le "roaming" n'est inclus que pendant 35 jours par an alors que Virgin Mobile ne fixe pas d'autres limites que le fair-use d'un Go par mois (et donc potentiellement toute l'année). Autre constat, certains opérateurs se contentent de la 3G alors que d'autres proposent à leurs abonnés 4G de prolonger l'expérience du très haut débit y compris durant leurs voyages. Enfin attention, certains usages sont parfois restreints. Orange ne permet pas à ses clients d'utiliser leur volume de data via la fonction "modem" de leur smartphone lorsqu'ils sont à l'étranger.