Prise en main du LG G Flex

10 mars 2014 à 10h43
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Pour ce premier téléphone à sortir en France avec un écran incurvé, LG propose un modèle 4G atypique, qui a du mal à convaincre du réel intérêt de cette courbure de l'écran dans les usages au quotidien.Dans l'univers impitoyable de la téléphonie, les innovations matérielles se font suffisamment rares en ce moment pour être soulignées. Malheureusement, dans les faits, comme pour le lecteur d'empreintes de l'iPhone 5S, rien de réellement révolutionnaire n'en ressort pour l'utilisateur... si ce n'est un prix revu à la hausse !

Pour les écrans courbes, c'est Samsung qui a ouvert le bal en Asie, avec la sortie de son Samsung Galaxy Round. Ce dernier propose une courbure de gauche à droite (lorsque l'on tient le téléphone à la verticale), avec un écran rigide, là où LG propose avec son G Flex une courbure du haut vers le bas. La dalle du LG G Flex utilise une technologie appelée Plastic OLED (POLED), avec donc non seulement un écran incurvé, mais surtout doté d'une légère souplesse qui lui permet de mieux résister aux déformations. La courbure de l'écran reste cependant relativement faible... Les matériaux souples du LG G Flex, dont sa batterie, lui permettent évidemment de lui assurer une meilleure solidité, notamment lorsque vous l'avez dans une poche arrière de jean et que vous vous asseyez dessus...

LG G Flex : le Wolverine des smartphones
Toujours dans le domaine de la solidité de ce smartphone, il est doté d'une nouvelle technologie pour son revêtement arrière, qui lui permet de régénérer partiellement certaines rayures avec le temps. Bien évidemment, nous n'avons pas pu vérifier dans le détail cet argument (rayer sauvagement un smartphone à 800€ n'est pas une excellente idée), mais les témoignages des utilisateurs coréens, qui ont vu ce modèle apparaître fin novembre sur leur territoire, semblent plutôt positifs sur l'efficacité du procédé. Sur des rayures peu profondes, cela semble plutôt bien fonctionner. Reste que sur un smartphone haut de gamme de ce type, ne pas investir quelques dizaines d'euros dans une vraie protection semble relativement improbable, cette fonctionnalité semblant de fait plus marketing que réellement utile.
Le LG G Flex LG G Flex : pourquoi un écran incurvé ?
Si l'esthétique du smartphone LG G Flex peut sembler être l'argument majeur qui aurait pu décider LG sur son aspect, le constructeur essaye de promouvoir d'autres arguments sur les usages, assez peu convaincants il faut bien le reconnaître. Le premier vient de l'immersion des utilisateurs lorsqu'ils visionnent une vidéo ou lorsqu'ils jouent à un jeu en 3D. Cela explique le choix de LG pour une courbure dans le sens vertical, sachant que dans ce genre d'utilisation, l'utilisateur tient alors son téléphone à l'horizontale. Alors oui, l'impression d'immersion est légèrement améliorée, mais ce que l'on gagne dans ce cas précis, on le perd aussi en utilisation classique verticale, la courbure pouvant parfois être légèrement gênante.

Par contre, on peut apprécier une légère diminution des reflets sur un écran incurvé. Cette courbure qui a tout son sens dans une salle de cinéma, et éventuellement sur un grand écran (comme avec les nombreux modèles de téléviseurs qui commencent à fleurir sur les rayons), n'est pas vraiment impressionnante pour une meilleure immersion dans un usage sur un smartphone. Autre point fort mis en exergue par LG, la forme du smartphone qui épouse mieux le visage de l'utilisateur plus le fait que le micro et le haut-parleur soient plus proches, assurant donc une meilleure qualité des appels vocaux, en émission et en réception. Là encore, rien de transcendant dans la réalité, la taille même du smartphone allant à l'encontre de ce genre d'argument. Une taille et une courbure qui rendent d'ailleurs l'utilisation à une seule main assez délicate....

Le LG G FlexUn smartphone haut de gamme
Pour finir sur l'écran, il ne propose qu'une résolution de 720 x 1280 pixels, avec une densité très moyenne de 245 points par pouce, avec surtout un effet de léger filtre qui atténue les couleurs. Avec des modèles de cette catégorie qui proposent un affichage de qualité largement supérieure Full HD, on a été plutôt déçu, même si cela permet au LG G Flex de proposer une autonomie record. Plus d'une journée en conversation, plus de douze heures en visionnant des films, presque deux jours en usage polyvalent... Un vrai régal.

Pour le reste des composants internes, on retrouve quasiment ceux de l'excellent G2 du même constructeur, faisant tourner n'importe quelles application et jeu vidéo sans aucun souci. Les 32 Go de stockage embarqués font presque oublier l'absence de lecteur de carte microSD. Le LG G Flex est bien entendu 4G, de quoi profiter des nombreux forfaits proposés par les opérateurs, avec une guerre des prix sur les forfaits qui nécessite plus que jamais de comparer les offres 4G et de profiter des meilleurs promotions.

Dans les autres spécificités empruntées au G2, on retrouve au dos les boutons de mise sous tension/veille ainsi que ceux de réglage du volume, les tranches latérales du G Flex étant dénuées du moindre bouton. Quant à l'interface LG, elle se marie à la perfection avec Android, offrant une variété d'expérience impressionnante. On a surtout pu apprécier la fonction de double-fenêtre, qui permet d'afficher deux applications en simultané, pour du vrai multitâche, chose trop rare sur un smartphone. Les capacités photo et audio sont elles aussi au rendez-vous, avec un appareil photo qui permet de réaliser de très beaux clichés, mais aussi d'enregistrer des vidéos en 1080p tant que les conditions de luminosité sont bonnes, donc plutôt en extérieur.
LG G FlexLes caractéristiques du LG Flex

Pour la version commercialisée depuis fin février chez Orange :
- Réseau : 2G, 3G, 3G+, 4G/LTE
- Écran : 6 pouces, capacitif POLED (AMOLED flexible) 720 x 1280 pixels en 245 ppp
- Processeur : Snapdragon 800 à 2,26 GHz Quad-cœur + puce graphique Adreno 330
- Système d'exploitation : Android 4.2.2 + surcouche LG Optimus UI
- Mémoire vive : 2 Go
- Mémoire interne : 32 Go de stockage (pas d'emplacement microSD !)
- Appareil photo principal : 13 mégapixels, autofocus, flash LED
- Caméra frontale : 2,1 mégapixels
- Fonctionnalités : Google Apps, bloc-notes, lecteur vidéo, dictionnaire, Quick Theater (raccourcis vers Photos, Vidéos et YouTube), KnockON (double pression sur l’écran en veille pour le 'réveiller'), QuickRemote, LG Backup, radio FM, Quick Translator...
- Connectivité : Wi-Fi: 802.11 a/b/g/n/ac dual-band, Bluetooth 4.0 BLE/HS, microUSB 2.0 MHL, NFC, Miracast, DNLA
- Divers : GPS, boussole, accéléromètre, port micro-SIM, capteur de proximité, gyroscope...
- Dimensions : 81,6 x 160,5 x 8,7 mm
- Poids : 177g
- Batterie : 3500 mAh
- Autonomie : 25 à 30 h en appel, 15 h en navigation & vidéo, 2 jours en usage mixte.