Les revenus des services fixes et mobiles toujours en baisse

3 octobre 2014 à 18h17
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

L'ARCEP note dans son observatoire des services fixes et mobiles des revenus en baisse, malgré une hausse des abonnements et de la consommation.L'ARCEP publie tous les trimestres un observatoire des services fixes et mobiles. Elle vient de diffuser son rapport pour le deuxième trimestre 2014, dont voici les données principales.

Dans le secteur du fixe, le nombre d'accès à internet ADSL et fibre continue sa progression. Il atteint les 25.4 millions d'abonnements au 2ème trimestre, soit un million de plus qu'un an auparavant. Une grande majorité reste des accès en haut débit avec 23.1 millions d'abonnements (+430 000 sur un an). Le très haut débit continue toutefois à se propager avec 2.3 millions d'abonnements (+570 000 sur un an), répartis comme suit :
- 812 000 avec une connexion comprise entre 30 Mb/s et 100 Mb/s
- 821 000 avec une connexion supérieure à 100 Mb/s
- 714 000 avec une connexion en fibre de bout en bout

les abonnements fixes au deuxième trimestre 2014
Le revenu de l'ensemble des services fixes atteint les 3.7 milliards d'euros HT au deuxième trimestre 2014, soit un recul de 1.9% par rapport au deuxième trimestre 2013. Cette baisse est essentiellement due aux revenus liés aux accès bas débit (abonnements et communications en RTC, internet bas débit, publiphonie et cartes). Les revenus liés aux accès haut et très haut débit continuent eux à progresser doucement (+4.4% sur un an), sans toutefois compenser la perte du bas débit. La facture mensuelle moyenne par ligne fixe reste relativement stable à 33.3€ HT.

Dans le secteur du mobile, le nombre total de cartes SIM sur le marché atteint les 78.428 millions (+4.8% sur un an). Cette hausse s'explique par une nouvelle augmentation des abonnements et des forfaits (55.659 millions au 2ème trimestre 2014, soit +6.9% sur une année). Par contre, les résultats restent négatifs pour les forfaits bloqués (-23.2% sur un an) et les cartes prépayées (-8.9% sur un an).

les cartes sim au deuxième trimestre 2014
Le revenu des services mobiles recule de 10.6% par rapport au 2ème trimestre 2013 avec un total de 3.4 milliards d'euros HT. La téléphonie mobile (appels en France et vers l'international) ainsi que les SMS, MMS font baisser les revenus sur ce marché. Seul le transport de données pour l'accès à internet et aux services multimédias rapporte 4.4% de plus qu'à la même période de l'année précédente.

L'ARCEP a comptabilisé 39.8 millions d'utilisateurs des services multimédias, soit un peu plus de la moitié des clients mobiles. Le volume de données a d'ailleurs atteint les 66351 téraoctets, c'est-à-dire une progression de 88.9% sur un an. Les parcs actifs 3G et 4G ont aussi pris beaucoup d'ampleur, avec 39.473 millions d'utilisateurs 3G, soit +14.9% sur un an, et 5.450 millions d'utilisateurs 4G (possédant offre et mobile compatible), soit +46% par rapport au 1er trimestre 2014.

parc actif 3g 4g au deuxième trimestre 2014