ARCEP : le marché mobile progresse au dernier trimestre 2014

5 février 2015 à 19h12
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Le dernier observatoire ARCEP sur les services mobiles se traduit par une croissance des cartes SIM vendues en France légèrement ralentie et par des forfaits sans engagement toujours en hausse.L' Observatoire des services mobiles du dernier trimestre 2014 de l'ARCEP montre à nouveau une croissance du nombre de cartes SIM en France par rapport au précédent rapport à fin septembre 2014. Avec 77,236 millions de cartes SIM en France métropolitaine et 2,7 millions dans les départements d'Outre-mer/DOM, le marché continue à croître rapidement, avec sur l'année 3,1 millions de nouvelles cartes. A noter que cette tendance à la hausse s'effectue exclusivement en métropole, avec un léger ralentissement de la croissance globale par rapport à l'an dernier, qui reste cependant relativement importante (+4,1%).

Observatoire Mobile ARCEP, T4 2014, les ventes de cartes SIM

Un marché toujours très dynamique
Pour clore l'année 2014, c'est un total de 79,9 millions de cartes SIM qui sont actives, réparties selon les sources ARCEP en trois catégories : - les forfaits mobiles, pour 57,136 millions, avec une croissance annuelle nette de 5,4%- les forfaits prépayés, pour 14,539 millions de cartes, avec une baisse annuelle nette de 7,2%- les forfaits dits MtoM (Machine to Machine), les cartes qui permettent à des appareils de communiquer entre eux, avec 8,246 millions, pour une croissance annuelle nette de 19,7%, un chiffre expliqué par l'Internet des Objets. Enfin, au global, le taux de pénétration (ratio de l’ensemble des cartes SIM en service sur la population) se situe à 121,5%, avec une augmentation de 4,3 points en un an.

Observatoire Mobile ARCEP, T4 2014, les forfaits sans engagement

Les forfaits sans engagements sont enfin majoritaires
Pour la première fois, les parts de marché des forfaits sans engagements sont supérieures à celles avec engagement, avec 51% du parc. Le bilan sur l'année 2014 fait preuve d'une croissance de 7%, les utilisateurs profitant également de Smartphones performants à des prix très attractifs, y compris pour la plupart comptables 4G. Le recours à un forfait avec engagement pour subventionner l'achat d'un nouveau mobile n'est plus aussi intéressant qu'auparavant, sans même parler du marché de l'occasion qui permet de trouver des Iphone 5s ou des Galaxy S5 à des prix abordables... A noter également une forte croissance de la portabilité des numéros, avec une augmentation de 8,1% par rapport au quatrième trimestre 2013.

Observatoire Mobile ARCEP, T4 2014, les MVNO

Le marché des MVNO en net recul
Une des 'surprises' sur cet Observatoire ARCEP de ce dernier trimestre 2014 est la forte chute des clients MVNO, qui diminue de 2,1% en trois mois, passant de 11,7% au trimestre précédent, à 9,6% à la fin d'année 2014. Ils représentent tout de même 7,4 millions des cartes en services. Ce recul s'explique mécaniquement par le rachat de SFR et d’Omea Telecom par Numericable, impliquant des bases clients des deux MVNO Numericable et Omea Telecom qui sont désormais rattachées au parc des opérateurs de réseau. Les MVNO comme La Poste Mobile, NRJ Mobile, Prixtel, Coriolis ou Joe Mobile continuent de séduire un public de plus en plus intéressé par des offres souvent taillées sur mesures pour certaines catégories d'utilisateurs (jeunes, mélomanes...).

*Tous les tableaux sont issus de l'Observatoire des marchés des communications électroniques (services mobiles) du 4e trimestre 2014 de l'ARCEP

Observatoire Mobile ARCEP, T4 2014, la portabilité