O2 serait racheté par son concurrent Three UK

26 janvier 2015 à 14h33
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Le groupe chinois Hutchison veut racheter à l'espagnol Telefonica sa filiale anglaise de téléphonie mobile (O2) pour 13.5 milliards d'euros.Hutchison est officiellement entré en phase de négociations exclusives avec Telefonica pour racheter l'opérateur O2, leader de la téléphonie mobile au Royaume-Uni. Les deux géants des télécoms confirment que, durant les prochaines semaines, ils vont discuter de la cession d'O2, et de son rapprochement de facto avec Three UK, la marque anglaise du groupe Hutchison.

Hutchison Whampoa est un groupe chinois basé à Hong-Kong qui pèse plus de 50 milliards de $ de chiffre d'affaires. En Europe, Hutchison est implanté dans 6 pays grâce à sa marque "Three" présente en Autriche, au Danemark, en Irlande, en Italie, en Suède et au Royaume-Uni. Three est actuellement le 4ème opérateur britannique avec 8 millions de clients actifs. En croquant O2 pour 13.5 milliards d'euros, Three UK obtiendrait 24 millions de clients supplémentaires, et deviendrait ainsi le principal opérateur britannique avec plus de 32 millions d'abonnés.

Three UK bientôt fusionné avec son rival O2 au Royaume-Uni

Le deal n'est pas encore signé. Telefonica et Hutchinson doivent bien entendu s'accorder sur les détails et obtenir l'accord des autorités. Cette annonce rebat une nouvelle fois les cartes du marché anglais des télécoms. Rappelons qu'en novembre dernier, O2 discutait avec British Telecom avant de se faire griller la politesse quelques semaines plus tard par EE, la co-entreprise entre Deutsche Telekom et Orange.

Bien décidé à recentrer ses activités sur certains marchés européens et sud-américains, le puissant groupe Telefonica cherchait à vendre sa filiale o2 depuis quelques temps. Le rapprochement entre Hutchison et Telefonica ne serait d'ailleurs pas une première : les deux groupes avaient déjà fusionné leurs activités en Irlande où Three a racheté la filiale irlandaise d'o2 en juillet 2014 pour 780 millions d'euros.