Observatoire ARCEP THD du troisième trimestre 2016 : presque 7 millions de foyers éligibles FTTH !

2 décembre 2016 à 14h06
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h31 -

A l'occasion de la publication par l'ARCEP des observatoires (provisoires) des déploiements et des abonnements Haut et Très Haut Débit en France à fin septembre 2016, on peut noter une progression constante des nouveaux abonnés dotés de plus de 30 Mbit/s.

L'Agence du Numérique se montrait plutôt optimiste sur le déploiement de la fibre optique en France lors du dernier bilan de l'AVICCA fin novembre, avec l'annonce d'avoir dépassé les 50% de la population en THD. Ces observatoires de l'ARCEP sur le déploiement des réseaux numériques internet fixe (métropole et les DOM), et les abonnés convertis, révèlent cependant une progression encore trop timide.
Par rapport au second trimestre, on peut compter fin septembre 2016, 27,47 millions de foyers abonnés au Haut et Très Haut Débit fixe, parmi lesquels on a tout juste dépassé les 5 millions d'abonnés en THD, avec un débit supérieur à 30 Mbit/s. Sur 15,4 millions de logements et locaux professionnels éligibles THD, le taux de conversion reste en dessous des attentes, à moins de 33% actuellement (mieux que les 31,5% du T2 2016).
Au global, entre début juillet et fin septembre, l'ARCEP note une croissance nette de 225 000 abonnés Haut et Très Haut Débit (875 000 depuis un an !), due avec une belle progression de la fibre optique, et malgré un câble qui semble ralentir.

Progression des abonnements Haut Débit et Très Haut Débit



La fibre optique devrait dépasser le câble d'ici fin 2017

Actuellement, on a une répartition des abonnés français au THD fixe comme suit :

  • FTTH (fibre optique jusqu'à l'abonné avec débit théorique >100 Mbit/s en réception) : 1,93 millions clients (+52% sur un an !), avec un taux d'adoption de 28% sur les foyers éligibles !
  • FTTLa (fibre optique avec terminaison coaxiale, débit > 100 Mbit/s) : 1,225 millions abonnés (45 000 en plus au T3 2016, +9% sur un an).
  • THD (entre 30 et 100 Mbit/s, via le VDSL2 et le câble non rénové de SFR-Numericable) : 1,91 millions de clients (+ 80 000 au T3 2016, +33% en un an).

Sur le seule troisième trimestre, on peut noter une augmentation du déploiement de la fibre optique sur 428 000 nouveaux locaux et logements, avec 6,95 millions de prises FTTH (+39% en un).
Sur les 290 000 nouveaux abonnés THD (+1,2 millions de nouveaux abonnés à plus de 30 Mbit/s qui sont comptabilisés en plus depuis un an), on dénombre 165 000 clients FTTH.
En analysant les chiffres de déploiement de l'ARCEP, il est intéressant de noter aussi que ce sont en trois mois 100 000 nouvelles lignes éligibles au VDSL2 qui ont été déployées/rénovées.

Le FTTH et le VDSL2 progressent



La fibre optique progresse sur les Réseaux d'Initiative Publique

Pour le moment, ce sont encore les zones très denses qui dominent avec 3,944 millions de prises FTTH contre 3,006 millions sur les zones moins denses, mais la tendance va en s'inversant, les déploiements annoncés se faisant majoritairement sur des zones de moins en moins denses.
Par contre, les zones d'initiative privée, essentiellement les grandes agglomérations, regroupent 5,996 millions des prises FTTH, contre seulement 954 000 situées sur les RIP (plutôt les zones rurales).

Cependant, là aussi, depuis quelques mois se multiplient les annonces concernant la signature de DSP pour apporter la fibre optique sur des territoires moins denses et zones rurales, avec des travaux lancés massivement qui devraient aboutir à un accroissement rapide des foyers éligibles sur ces communes dès le milieu de l'année prochaine...

Les logements éligibles haut et très haut débit



Les accès internet satellite, WiMax, WiFiMax… en légère progression

En attendant le THD pour tous, le nombre d’abonnements au Haut Débit est en recul de 65 000 clients en un trimestre, et de 360 000 par rapport au troisième trimestre 2015, se stabilisant fin septembre 2016 à 22,4 millions. La baisse provient entièrement de celle du nombre d’abonnements xDSL dont le débit est inférieur à 30 Mbit/s. Les autres abonnements haut débit (abonnements par le câble (<30 Mbit/s), en WiFiMax, en WiMax ou par le satellite) atteint 520 000 abonnés fin septembre 2016, et s’accroît 3% en un an (+ 8 000 sur le dernier trimestre).

Si le cuivre reste encore la technologie la plus utilisée pour les français afin de profiter des accès à Internet (29,8 millions de lignes cuivre éligibles au Haut et Très Haut Débit), le nombre d'abonnés xDSL Haut Débit ne cesser de diminuer, les français migrant souvent leurs offres vers des technologies VDSL2 ou fibre optique, lorsqu'elles sont déployées sur leurs habitations. Ainsi sur le seule troisième trimestre, cela constitue une perte nette de 71 000 abonnés (378 000 sur un an !).

La mutualisation des réseaux FTTH seulement à 63% avec au moins deux FAI présents


Parmi les nombreux sujets majeurs pour accélérer le déploiement et surtout l'adoption des offres fibre optique par les français, une première barrière semble être tombée, avec l'arrivée des premiers opérateurs nationaux sur des communes en FTTH dans les zones moins denses. Bouygues Telecom a officialisé la commercialisation de ses offres sur les RIP Axione, et Free semble sur le point de finaliser la signature d'un accord avec Axione pour être également présent sur ces plaques de communes éligibles au FTTH de la filiale de Bouygues Energies et Services.

Au 30 septembre 2016, seulement 63% des logements éligibles au FTTH accueillaient au moins deux opérateurs, ce qui signifie que pour 1/3 des foyers couverts en fibre optique, le client n'a pas le choix : 1 seul fournisseur d'accès à Internet est présent ! La mutualisation des réseaux FTTH doit sérieusement progresser…

Etes-vous éligible au THD chez vous ?

Vous pouvez vérifier gratuitement, en quelque secondes, si votre foyer est couvert par des technologies Très Haut Débit : VDSL2, câble ou fibre optique...
Vérifiez sur notre carte de couverture Fibre Optique de la France quels sont les opérateurs présents en FTTH dans votre commune.