Budget Telecom : l’ADSL à la carte

12 juin 2006 à 14h45
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

L’enseigne Budget Telecom amorce le virage de la convergence multimédia et lance un forfait ADSL à la carte, qui sera suivi dans peu de temps par une offre de téléphonie mobile.Concurrencer directement les poids lourds du secteur n’est pas à l’ordre du jour pour Budget Telecom ! Par contre, s’il ne peut pas se permettre de commercialiser une offre «Triple play», rien ne l’empêche de rebondir sur le créneau des forfaits à la carte. Après avoir investi le marché de la téléphonie fixe depuis quelques années déjà, Budget Telecom propose dorénavant à ses clients une formule ADSL sur mesure : idéal pour les internautes qui veulent précisément choisir les services télécoms qu’ils utiliseront et qui apparaîtront sur leur facture. La formule «Budget Access» prévoit uniquement un accès à l’ADSL dont le débit et le prix varient en fonction du dégroupage (ou non) de la zone où réside l’internaute. A partir de 9,90 euros par mois en dégroupage total (formule «ligne» obligatoire en plus à 9,90 euros), 14,90 euros en dégroupage partiel et 22,90 pour les zones non-dégroupées, les tarifs sont compétitifs. Les débits correspondent aux normes du marché avec une bande passante jusqu’à 16 Mbits pour les dégroupés et 8 Mbits pour les autres (norme IP). Côté infrastructure, Budget Telecom a passé des accords pour utiliser les réseaux de France Telecom et des opérateurs alternatifs Alice et Neuf. Cela devrait assurer une bonne couverture nationale à son offre. L’accès à l’ADSL, la ligne téléphonique (qui remplace l'abonnement France Telecom) et le forfait de téléphonie fixe illimitée sont facturés indépendamment 9,90 euros chacun. L’offre totale revient donc au final à 29,70 euros / mois pour une offre ADSL totalement dégroupée, complétée par des appels illimités vers les postes fixes partout en France. Budget Telecom fournit à ses abonnés un modem-routeur WiFi «B-Box» basé sur du matériel Hitachi.