SFR en charge du réseau de fibre optique de l'Eure-et-Loir

27 mai 2014 à 16h11
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

SFR collectivités exploitera le réseau Très Haut Débit de l'Eure-et-Loir en commercialisant des offres FTTH de gros aux opérateurs locaux et nationaux qui le souhaitent. Le syndicat mixte Eure-et-Loir Numerique et SFR ont signé aujourd'hui, à Chartres, la convention de délégation de service public du réseau très haut débit du département.

Bien que le réseau sera construit par Axione/Bouygues, c'est donc SFR Collectivités qui aura la responsabilité de l'exploitation (qualité de service / système d'information interopérable). SFR commercialisera également les offres de gros aux fournisseurs d'accès qui désirent proposer des forfaits de fibre optique jusqu'au domicile dans les zones couvertes par le réseau Eure-et-Loir Numerique.

Ce réseau a vocation à compléter la couverture FTTH du département en créant un réseau neutre dans les communes qui ne sont pas concernées par les investissements des opérateurs privés. Ceux-ci se concentrent en effet uniquement sur la communauté d'agglomération de Chartes et sur Dreux.

Entre 2014 et 2020, 130 communes - essentiellement situées dans le nord et le nord est du département - seront fibrées et pourront bénéficier d'un débit allant jusqu'à 1 Gbit/s. Au total, 90 000 prises optiques seront exploitées, dont 30 000 seront disponibles d'ici 4 ans.

La couverture Internet d'Eure-et-Loir sera parallèlement et simultanément complétée grâce à des opérations de montée en débit. Concrètement, 114 nouveaux centraux téléphoniques (NRA-MeD) compatibles avec le VDSL2 seront installés et 65 points hauts seront modernisés pour booster les débits de la boucle locale radio. Actuellement limitée à 6 Mbit/s, la bande passante des offres Wifi passera ainsi à 20 Mbit/s. Enfin, Eure-et-Loir Numerique a également prévu une enveloppe budgétaire pour subventionner jusqu'à 1000 kits satellite (matériel+installation) d'ici 2022.