La fibre optique arrive à Saint-Malo

19 mai 2015 à 12h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Orange a démarré le déploiement du très haut débit dans plusieurs quartiers de Saint-Malo. La fibre optique sera disponible d'ici Noël.Claude Renoult, Président de Saint-Malo Agglomération et Maire de Saint-Malo et Bruno Janet, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales chez Orange ont annoncé la couverture prochaine en FTTH de plus de 10 000 logements à Saint-Malo. La célèbre cité corsaire, mais également sous-préfecture d'Ille-et-Vilaine, sera progressivement raccordée à la fibre optique.

Une première phase de déploiement se focalisera sur les quartiers de Saint-Servan, La Madeleine et de La Découverte situés dans le sud-ouest de la ville. Cette tranche initiale concernera 10524 des 32000 logements de Saint-Malo. Les autres zones seront fibrées progressivement. Aucun calendrier n'est pour le moment évoqué. Orange s’est engagé à couvrir en fibre optique l'intégralité du territoire de Saint-Malo Agglomération entre 2015 et 2020.

Dans les faits, Orange a déjà commencé à tirer des fibres optiques dans les rues en réutilisant les infrastructures existantes (fourreaux télécoms) et installe une trentaine de points de mutualisation de zone. Ces armoires de rue sont elles-mêmes reliées en fibre jusqu'au noeud de raccordement optique (NRO) qui devrait être situé dans le central de La Découverte.

Carte de couverture de la fibre d'Orange à Saint Malo

En complément des particuliers qui pourront souscrire une offre Livebox Fibre d'ici Noël, le réseau FTTH d'Orange desservira 343 entreprises et notamment le parc d'activité Atalante Saint-Malo qui regroupe des PME innovantes dans les secteurs du numérique et des biotechnologies.

A l'instar de Rennes et Brest, Saint-Malo fait partie des 15 villes et communautés d'agglomération situées en zone AMII dans lesquelles Orange déploie la fibre optique jusqu'à l'abonné sur fonds propres. Rappelons qu'Orange a signé une convention avec le Conseil Régional dans le cadre du projet Bretagne Très Haut Débit. Géré par le syndicat mixte Megalis, ce projet vise à couvrir 100% des foyers bretons en fibre optique d'ici 2030 pour un coût global estimé à 2 milliards d'euros.