La fibre optique publique accélère son déploiement en Haute-Savoie avec le SYANE et Tutor

20 septembre 2016 à 11h56
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

Si dans un premier temps, ce sont les zones d'activités et les établissements publics qui seront couverts en fibre optique (FTTO) sur le début d'année 2016 en Haute-Savoie, d'ici fin 2017, 60 000 logements seront aussi éligibles à la fibre optique FTTH.

C'est ce lundi 19 septembre 2016, que Jean-Paul AMOUDRY, (Président du SYANE) a présenté devant la presse, l’avancement du réseau public en fibre optique du Syndicat Mixte Haut-Savoyard. Comme pour tous les déploiements en zone moins dense, ce projet d'un réseau FTTH/FTTO concerne en priorité les zones d'activités, lycées, collèges, hôpitaux et autres services publics, avant d'être étendu sur des zones de logements des particuliers.

Une cinquantaine de zones d’activités économiques sont ouvertes à la commercialisation d'offres professionnelles en fibre optique (près d'une trentaine d'opérateurs pros). Ceci correspond au début de la phase 1 du projet (2015/2019). Elle vise à couvrir 90% des entreprises de plus de 6 salariés, les zones d’activités, les principaux sites d’enseignement et de santé, les bâtiments publics situés à proximité du réseau, et près de la moitié des logements du périmètre du SYANE (255 communes) en fibre optique.
Quant aux les logements des particuliers, des travaux sont en cours afin de couvrir, d’ici fin 2017, 60 000 premiers logements.

La fibre optique déployée par Tutor afin de couvrir les particuliers

Depuis la signature d'un accord en octobre 2015, c'est Tutor, qui s'occupe de l'exploitation, de la maintenance, du raccordement final dans les locaux et de la commercialisation du réseau fibre optique en Haute-Savoie. Le réseau est construit par leSyndicat Mixte du SYANE (Syndicat des Energies et de l'Aménagement Numérique de la Haute-Savoie), qui en reste propriétaire. Ensuite, dans une seconde phase (2020 / 2025), ce seront 90% des logements qui seront éligibles à la fibre optique (FTTH) !

La fibre optique opérée par Tutor en Haute-Savoie


Au-delà des 60 000 prises optiques en cous de construction, l'objectif pour 2019 est d'atteindre 140 000 logements pour des seuils de :

  • 30 000 logements couverts au 1er semestre 2017
  • 60 000 logements au total couverts fin 2017

Les communes concernées, dans leur intégralité ou partiellement, par les déploiements 2016/2017 sont : Archamps, La balme-de-sillingy, Bassy, Bons-en-chablais, Brenthonne, Cervens, Charvonnex, Chevaline, La clusaz, Collonges-sous-saleve, Dingy-en-vuache, Doussard, Draillant, Duingt, Evian-les-bains, Excenevex, Feigeres, Fessy, Lathuile, Lully, Marin, Marnaz, Neydens, Presilly, Publier, Saint-jean-de-sixt, Saint-jorioz, Saint-julien-en-genevois, Saint-martinbellevue, Sciez, Scionzier, Sevrier, Seyssel, Sillingy, Thyez, Thones, Thorensglieres, Valleiry et Villaz.

Selon le dossier déposé par le CG74 pour respecter le Plan France THD, la décision de financement de l'Etat obtenue/portée par le SYANE est de 172,4 M€ d'investissement total pour la construction de 139 131 lignes FTTH en zone moins dense (pas de montée en débit dans ce projet). Après ré-évaluation, le planning présenté sur le Plan France THD est de : 0 prises FTTH livrée à fin 2016, 60 000 prises FTTH livrées à fin 2017, 183 000 prises FTTH livrées à fin 2022.

La fibre optique opérée pour les particuliers dans le 74



La fibre optique par les opérateurs OCEN (Orange, Free, SFR-Numericable, Bouygues Telecom)

Au-delà des zones d'initiative publique, ce sont les opérateurs privés nationaux qui proposent actuellement des offres en fibre optique (FTTH et FTTLa) sur les communes plus denses (seulement 5 à début septembre 2016 !). Ainsi, selon les quartiers éligibles, vous avez :

Testez votre éligibilité à la fibre optique ou câble

Sur les agglomérations d'Annecy et Annemasse, ainsi que sur les communes de Thonon-les-Bains et de Cluses, les particuliers seront desservis par les réseaux des opérateurs privés. 12 communes seront également couvertes par d'autres initiatives publiques locales (Communautés de communes de Faucigny-Glières et de la Vallée de Chamonix, et commune de Sallanches).
La prochaine étape pour le SYANE, comme pour tous les RIP, opérateurs d'infrastructure (Tutor, Covage, Axione...) et collectivités territoriales, est d'attirer les opérateurs télécoms grand public (Orange, SFR – Numericable, Free, Bouygues) sur le réseau neutre et ouvert.L’objectif ? Que tout haut-savoyard puisse accéder aux services internet très haut débit proposés par le fournisseur de son choix.

La Haute-Savoie : encore très largement couverte par le cuivre

Actuellement, la couverture numérique dans ce département complexe (région montagneuse, avec des grands axes dans les vallées) est assuré essentiellement par de l'internet fixe en ADSL/VDSL2, via le réseau téléphonique classique. Mais cela implique des débits internet le plus souvent inférieur à 4/6 Mbit/s en réception dès qu'on s'éloigne d'une ville moyenne... Il est à noter que pour le moment, le projet THD sur le département du 74 ne comporte pas de montée en débit comme c'est souvent le cas sur d'autres départements pour améliorer les lignes ADSL/VDSL2 existantes. Ce sera directement de la fibre optique !

Internet par satellite avec les subventions

La subvention de 300€ du SYANE pour un kit Internet satelliteAfin de pouvoir proposer également Internet pour les zones montagneuses les plus reculées, qui ne seront jamais couverte par de la fibre optique le SYANE, en partenariat avec le Conseil départemental, propose un programme d'aide pour l'équipement internet par satellite des particuliers. Ce sont jusqu'à 300 euros qui peuvent être remboursés sur vos frais d'installation d'une solution satellitaire, si vous êtes dans une zone blanche Internet.


D'autre part, le dossier du département de la Haute-Savoie a été un des premiers à avoir reçu un accord de financement de la part du Plan France THD. Ce projet demandera un investissement de 131,5 M€ HT pour la première phase, cofinancée par les intercommunalités (7,2 M€), le Conseil Départemental de la Haute-Savoie (12 M€), la Région Rhône-Alpes (12 M€), l'État (31,2 M€) et le SYANE (5,5 M€). Le complément est financé par emprunts auprès de la Banque Européenne d’Investissement et de la Caisse des Dépôts.

La couverture ADSL autour d'