Le Val d'Oise sera fibré en grande partie d'ici 2020, visant la pole position des départements FTTH

18 octobre 2016 à 15h51
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h31 -

Alors que d'autres départements franciliens comme les Yvelines accumulent du retard sur la fibre optique, dans le nord de l'île-de-France, le département du Val d'Oise prend de l'avance, avec une nouvelle DSP annoncée d'ici fin 2016...

Comme confirmé début octobre à l'occasion de la signature des avenants aux conventions avec les deux opérateurs privés Orange et SFR, d’ici à 2020, la quasi-totalité des foyers et entreprises du département du Val d'Oise bénéficieront d’une connexion en très haut débit, notamment grâce à la fibre optique.

C'est à l'issue d’une conférence sur les grand projets numériques du départemental, en lien avec la Région Ile-de-France, en présence de Michel Paulin (Directeur général de SFR) et de Marc Blanchet (Directeur d’Orange Ile-de-France), que Jean-Yves Latournerie (Préfet du Val d’Oise et Valérie Pécresse (Présidente de la Région Ile-de-France) ont confirmé la complémentarité d'initiatives publiques et privées.

L’Ile-de-France : première région fibrée d’Europe en 2020 ?

Selon les élus et les acteurs industriels présents le 6 octobre dernier, ce nouvel accord a permis en particulier de mettre à jour les périmètres respectifs des deux opérateurs Orange et SFR sur les communes du département. Suite à la fusion entre Numericable et SFR, un certain flou régnait. Il était nécessaire que chacun prennent ses responsabilités, afin d'atteindre cet objectif d'achèvement du déploiement des réseaux en fibre optique avant la fin 2020.

La fibre du Val d'OiseLe syndicat mixte Val-d'Oise Numérique débuta de son côté les travaux en 2017 pour le déploiement de la fibre optique sur 116 communes du nord-ouest du Val-d’Oise, dans des zones peu denses. Ce sont près de 100 millions d’euros qui seront investis, notamment par l’Etat et la Région Ile-de-France, dans le cadre d'une nouvelle délégation de service public en cours d'attribution parmi une douzaine de candidats.
Cela concernera 86 447 lignes FTTH sur le département selon le dossier déposé auprès de France THD. Ce dernier a fait l'objet d'un pré-accord de financement pour un investissement global de 134.99 M€.

Parmi les autres décisions de début octobre, on peut noter :

  • le retrait de trois communes (Bezons, Fosses, Marly la Ville) du périmètre de SFR suite à la décision de l’autorité de la concurrence en juillet 2015. Elles ont été réattribuées à Orange, tout comme la commune de Franconville et de Saint-Gratien (ex Zone Très Dense)
  • Le calendrier sur la zone Orange a été actualisé, tenant compte de l’avance de cet opérateur sur son périmètre de déploiement et le planning de SFR a été confirmé pour être terminé fin 2020 !
Orange, SFR, Debitex et une nouvelle DSP pour la fibre dans le 95



Val d'Oise Numérique : le SMO du 95

C'est en 2015, que le syndicat mixte ouvert « Val-d'Oise numérique », a été créé afin d'assurer le déploiement de la fibre optique dans 123 communes, via deux délégations de service public distinctes. Debitex (filiale du groupe SFR Collectivités) est l'opérateur du réseau dans le cadre d’un contrat Délégation de Service Public (DSP) concessionnaire d’une durée de 25 ans sur 7 communes du département.

Le déploiement FTTH assuré par ce délégataire porte pour le Val d'Oise sur 36 500 prises FTTH situées sur l’Est du Val d’Oise (Ecouen, Bonneuil-en-France, Gonesse, Goussainville, le Thillay, Louvres et Montmagny), avec également des communes désormais en zone AMII SFR (Arnouville, Garges-lès-Gonesse, Roissy-en-France, Sarcelles, Vaudherland et Villiers-le-Bel).
Selon les dernières informations, la commune d'Ecouen devrait être raccordée fin 2016, Louvres à mi 2017, Le Thillay fin 2017 et Goussainville fin 2019. En plus des particuliers, une quarantaine de zones d'activités et 151 sites publics seront concernés par de la fibre FTTO.

Etes-vous éligible aux offres THD ?



La fibre optique déjà déployée par Orange et SFR dans le 95

A ce jour 145 000 locaux sont raccordables à la fibre, avec une pénétration record pour 6 communes valdoisiennes dans le TOP 10 des communes franciliennes. Selon Jean-Yves Latournerie, Préfet du Val d’Oise, "ce sont déjà 27% des foyers et des entreprises du Val-d’Oise qui sont raccordés à la fibre optique à début octobre 2016.".

Fibre SFRSFR annonce de son côté 109 000 logements et locaux professionnels déjà éligibles à des services fibre ou câble (avec en théorie 26 communes et 135 000 prises à terme).

Ce seront en plus un total de 122 000 prises éligibles à la fibre dans 23 communes Valdoisiennes d’ici 2020 : Argenteuil, Arnouville-lès-Gonesse, Beauchamp, Bouqueval, Chennevières-lès-Louvres, Cormeilles-en-Parisis, Epiais-lès-Louvres, Fontenay-en-Parisis, La Frette-sur-Seine, Herblay, Le Mesnil-Aubry, Montigny-lès-Cormeilles, Pierrelaye, Le Plessis-Gassot, Puiseux-en-France, Roissy-en-France, Saint-Witz, Sarcelles, Survilliers, Taverny, Vaudherland, Vémars, Villeron.

D'autre part, SFR a également annoncé un programme supplémentaire pour couvrir 20 000 prises supplémentaires dans le département du Val d’Oise d’ici 2020.

Fibre SFROrange gérera 36 communes pour environ 250 000 prises FTTH…
Enfin, pour desservir en Très Haut Débit les habitations isolées, qui n'auront accès ni aux opérations de montée en débit, ni à la fibre optique, le Syndicat Mixte envisage de mettre en place un dispositif de soutien à l'équipement en kit satellite et à son installation comme c'est le cas sur de nombreux autres départements. Cela concernerait seulement 400 logements selon les estimations actuelles !