Les derniers jours d'Alice Super

21 novembre 2007 à 17h39
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h55 -

L'une des plus anciennes offres d'Alice, qui n'était plus commercialisée depuis l'apparition des AliceBox, en 2005, termine sa course dans la douleur.Alice existe depuis 2003. Peu après sa création, Telecom Italia France, maison-mère d'Alice sort les offres Alice Super, des offres réservées dans un premier temps à quelques zones déjà dégroupées : Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux et Nantes.

Alice Super, c'était l'ADSL et les communications téléphoniques illimitées en RTC, c'est à dire directement par les prises téléphoniques classiques.En 2005, c'est l'intégration de Tiscali France (Liberty Surf) dans le groupe. Après quelques tergiversations, il est décidé que la marque Tiscali devra s'effacer devant Alice.

La suite, tout le monde la connaît : c'est l'Alice Box, de belles publicités, un succès initial dépassant les prévisions, des problèmes par charrettes d'où cette réputation de faible fiabilité qui a estropié cette marque jusqu'à aujourd'hui.

Depuis le début de l'année, Alice a pourtant fait de gros efforts au niveau de sa qualité de service, notamment par le biais de son contrat "Alice pour Vous", encore amélioré ce mois-ci. Alice a enfin gagné en stature, même si l'écart reste grand avec ces trois géants que sont Orange, Neuf et Free.

Pendant qu'Alice faisait ses armes, certaines personnes sont restées fidèles à leur offre Alice Super : un peu plus de 5000 personnes en Septembre. Elles n'ont pas accepté les propositions pourtant très intéressantes financièrement qu'Alice leur destinait pour leur migration vers des "Alice Box". Six mois gratuits, à deux reprises ! De quoi faire pâlir d'envie ceux qui ne sont éligibles qu'à trois mois de gratuité. Evidemment, ces six mois gratuits ne sont plus d'actualité...

Ces irréductibles n'ayant pas été séduits par la carotte, le FAI Alice est donc passé au bâton et a annoncé unilatéralement, en septembre, que l'offre cesserait le premier décembre, soit dans dix jours. Quelques témoignages poignants ont été écrits sur le site C-Alice, une communauté d'abonnés Alice partenaire d'Ariase.