FTTH-FTTB : la guerre des tranchées

13 août 2007 à 17h18
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h56 -

La fibre optique est l'objet d'une nouvelle bataille judiciaire. Cette fois-ci, c'est Free qui attaque l'opérateur historique France Télécom.La "guerre des tranchées" est l'expression adéquate pour décrire les relations tendues entre les différents opérateurs télécoms qui se lancent sur le créneau de la fibre optique. Les tranchées (et les fourreaux de fibre) sont au coeur des enjeux du déploiement des réseaux très haut débit.

Après la plainte de France Télécom contre Free à propos des courriers envoyés aux syndics d'immeubles parisiens, l'opérateur alternatif contre-attaque en accusant France Télécom d'entraver la concurrence.

Free estime que l'opérateur historique ne facilite pas l'accès aux infrastructures de réseaux, et que la concurrence s'en trouve donc biaisée. En clair, Free veut pouvoir installer son propre réseau de fibre optique en passant directement par les tranchées et les gaines de France Télécom.

Le réseau de l'opérateur historique couvre une grande partie du territoire et attise les convoitises des opérateurs alternatifs. Il faut dire que, de l'aveu même de l'ARCEP, les "2/3 des coûts liés à l'installation de la fibre optique sont liés au creusement de tranchées et au tirage des câbles jusqu'aux immeubles".