Et si Xavier Niel vendait Free ?

28 octobre 2008 à 11h53
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Le quotidien économique La Tribune révèle que le puissant groupe de médias News Corp du milliardaire Rupert Murdoch souhaiterait développer ses activités en France.Présent dans de nombreux pays via la presse écrite ou des chaînes de télévision, News Corp ne s'est pas encore attaqué au marché français. Grâce à un bas de laine de 5 milliards d'Euros, Rupert Murdoch serait tenté de percer dans le secteur de la télévision payante.

Dans l'Hexagone, ce créneau est avant tout dominé par Vivendi (Canal+, Canalsat, SFR) et par Numericable (Carlyle, Cinven) qui proposent leurs bouquets optionnels par satellite, câble, fibre optique et ADSL. A la recherche d'une alternative, News Corp aurait approché TF1 dans le but d'acquérir Eurosport, mais également Iliad.

Pourquoi News Corp s'intéresse-t-il au premier opérateur alternatif français ? Tout simplement parce que c'est l'unique société indépendante susceptible de concurrencer les différents acteurs actuels et à venir du secteur des médias en France.

Face à Vivendi, Numericable, et désormais Orange qui multiplie les contenus exclusifs (Orange Foot, Orange Cinéma Séries...), News Corp n'a plus réellement le choix s'il veut pénétrer le marché hexagonal. Free non plus. S'il veut continuer de briller sur le marché, le FAI doit passer à la vitesse supérieure. Mais dans l'hypothèse où Iliad attiserait véritablement les convoitises de Rupert Murdoch, encore faut-il que Xavier Niel accepte de vendre une partie ou la totalité de ses parts.