Bilan et amélioration de la couverture Haut et Très Haut Débit dans la Loire Atlantique

9 février 2017 à 11h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h30 -

Entre 2013 et 2016, 75 000 citoyens du 44 ont profité d'une montée en débit xDSL, une initiative en zone rurale étendue à plus de 1300 nouvelles lignes en 2017... En attendant la fibre optique, annoncée sur 108 000 logements et entreprises d'ici 2020 !

Haut et Très Haut Débit pour les habitants du 44Dès 2013, le Département de la Loire Atlantique (44) a initié avec le Syndicat départemental d’énergie de Loire-Atlantique (Sydela) un vaste programme sur une première tranche 2013-2016 pour un programme de déploiement du haut et très haut débit, avec une solution de montée en débit cuivre.

Par le biais d'un investissement de 22 M€, Loire Atlantique Numérique a pu améliorer le réseau ADSL existant, parfois en le boostant en VDSL2, afin de permettre à plus de 75 000 habitants principalement situés en zones rurales, de passer d'un débit inexistant ou très faible, à des connexions Interner désormais situées entre 2 et 50 Mbit/s.

75 000 usagers + 400 entreprises et sites publics en Haut et Très Haut Débit

Montée en débit à fin 2016Il est à noter qu'un complément à ce plan d’aménagement numérique 2013-2016 de montée en débit a été annoncé aussi pour 2017, afin d'améliorer la connexion à Internet xDSL de plus de 3000 habitants supplémentaires sur environ 1 330 lignes. Cela constitue un investissement supplémentaire de 1 million d’euros, pour des foyers qui profileront d'une connexion xDSL supérieure à 3 Mbit/s sur les 12 communes de : Héric (3 zones) et Saffré, Nort-sur-Erdre et Les Touches, Pornic (et, très partiellement Saint-Michel-Chef-Chef), Saint-Colomban (et, très partiellement, Corcoué-sur-Logne), Crossac, Guémené-Penfao, Belligné et Saint-Lumine-de-Clisson.


Grâce à cette première tranche 2013-2016, ce sont :

  • 36 400 foyers (soit environ 75 000 habitants) et entreprises (400 réparties dans une trentaine de zones d’activités de Loire-Atlantique) auparavant mal desservis, ont désormais un accès internet haut débit et très haut débit amélioré (au minimum de 2 Mbit/s)
  • 50% de ces foyers ont une éligibilité au VDSL2, avec un débit théorique supérieur à 30 Mbit/s en réception.
  • 152 sous-répartiteurs de Loire-Atlantique ont profité de montées en débit.
  • 22 M€ d'investissement, financés à hauteur de 14,7 M€ par le Département et de 7,3 M€ par le Syndicat des énergies de Loire-Atlantique (Sydela).
  • 85 % des locaux bénéficient d’un débit supérieur à 8 Mbit/s, là où ils n’étaient que 5 % avant l’opération menée par le Département et le Sydela.


Loire Atlantique Numérique : montée en débit et projet fibre



La fibre optique d’ici 2020 en Loire Atlantique

Ces montées en débit permettront aux habitants du 44 les plus isoles de patienter jusqu'à l'arrivée de la fibre. En effet, sur les zones d’initiative privée et denses (Nantes Métropole, Saint-Nazaire et Presqu’île de Guérande), ce sont les opérateurs nationaux traditionnels qui s’occupent du déploiement de la fibre optique (notamment Orange et SFR en zone AMII).

Mais pour le déploiement de la fibre optique dans les zones moins denses et rurales, un appel d'offre pour trouver un délégataire pour déployer un réseau a été lancé durant l'été 2016. Une première phase (2017-2020) nécessitera un investissement d'environ 100 M€, pour s'occuper de 40 communes et 3 500 entreprises en zone d’activités. Le plan final vise plus de 100 000 prises FTTH...
Et si officiellement le résultat ne sera connu que d'ici quelques semaines, l'attribution l'an dernier de la DSP en Bretagne pour Orange pourrait laisser présager d'une décision similaire.

Le THD pour tous les usages numériques


Enfin, rappelons que pour les foyers qui ne sont pas encore concernées par les programmes de montée en débit (avec une connexion < 2 Mbit/s), en attendant d'éventuels déploiement 4G fixe ou l'éligibilité à la 4G box de Bouygues Telecom, il existe des offres satellites. Ces dernières permettent de bénéficier d’un internet de qualité pour les usages personnels ou professionnels, avec une subvention proposée par le Département (jusqu'à 200€) pour aider à l’installation d’un kit satellite (voir la carte des Subventions satellites Ariase).