Orange, candidat au label haut-débit universel

12 janvier 2009 à 20h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Orange a désomais une offre pour les 500000 personnes qui ne peuvent encore prétendre à un accès en haut-débit à Internet.Par le biais de sa filiale NordNet, Orange est en passe de répondre aux souhaits de M. Fillon, de proposer une offre pour que "tous les Français, où qu’ils habitent, aient accès au haut débit, à un tarif raisonnable d'au maximum 35 euros/mois matériel compris".

Un voeu que le premier ministre avait énoncé ce matin même, lors de sa présentation des mesures du Plan Numérique 2012. Si une partie de cette phrase a son importance, il s'agit bien des mots "matériel compris" : en effet, depuis maintenant plus d'un an, il est possible de bénéficier d'un accès en haut-débit à Internet partout en France, grâce au satellite.

Le seul bémol est généralement celui du prix du pack de connexion : facturé au minimum 199€, pour une offre de Numeo avec engagement de deux ans, il peut s'élever jusqu'à 499€ pour une offre Sat2Way.

Certes, les technologies et les prestations possibles selon les opérateurs diffèrent, mais le résultat est là : qui veut souscrire à ce type de connexion doit payer très cher une parabole équipée d'une tête bidirectionnelle.

L'offre d'Orange, qui sera bientôt commercialisée par sa filiale NordNet, comprend la mise à disposition de la parabole. Concrètement, la personne installant cette parabole n'en sera pas propriétaire et devra la rendre à l'issue du contrat.

Comparativement aux autres offres du marché et en dehors de cet aspect très positif et complètement novateur que constitue cette mise à disposition de la parabole, l'offre proposée n'est pas, a priori, très alléchante, puisque le quota maximal proposé de base n'est que de 2Go en download.

Au-delà des 2 Go de données transférées, il faudra donc se résoudre à un retour au bas-débit, une coupure de la connexion étant inimaginable. Les étapes intermédiaires, quant à elle, ne sont pas encore dévoilées. Il est probable que l'achat de Go de quota supplémentaires soit proposé en parralèle à l'offre, de manière à lui apporter un peu de souplesse.