Le plan de déploiement du Haut Débit en Haute-Garonne : Syndicat Mixte et SDAN en action

14 mars 2016 à 16h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h35 -

Le département de la Haute-Garonne vient d'annoncer le déploiement du Haut-débit pour tous les Haut-Garonnais d'ici 2020, avec à la clef la création du Haute-Garonne Numérique, un syndicat mixte pour gérer la mise en place des réseaux numériques du 31...

C'est jeudi 10 mars dernier, à l’Hôtel du Département, que le président du Conseil départemental (Georges Méric) et la vice-présidente en charge du numérique (Annie Vieu), ont présenté aux maires et présidents des communes et intercommunalités de la Haute-Garonne (31), le plan de déploiement du haut-débit sur le département.
Le Schéma Directeur d'Aménagement Numérique (SDAN) lancé par le Conseil départemental porte l'objectif ambitieux de permettre à la totalité de la population haut-garonnaise (sauf cas particuliers) de bénéficier à terme du très haut-débit. Adopté par le Conseil départemental en janvier 2014, le SDAN a pour objectif d’offrir un réseau très haut débit accessible à l’ensemble des haut-garonnais à horizon 2030.

Haute-Garonne Numérique et Très Haut Débit

Cette réunion a été l'occasion de présenter le futur syndicat mixte ouvert qui sera en charge de la mise en œuvre du SDAN, syndicat mixte qui sera créé en mai 2016 sous le nom de Haute-Garone Numérique, et installé en juin 2016.
Si l'ambition est du Schéma Directeur d'Aménagement Numérique (SDAN) est d'apporter à la totalité de la population haut-garonnaise (sauf cas particuliers), le Très Haut Débit, cela commencera par une première phase de montée en débit d'ici 2020, qui concernera 230 000 usagers dans 549 communes (hors Toulouse et la zone AMII - Appel à Manifestation d’Intention d’Investir - réservée aux opérateurs privés).
De quoi assurer un minimum de débit de 4 Mbit/s déjà en priorité sur 70 000 lignes très mal desservies, et d'aller jusqu'à 30 Mbits pour les logements les plus chanceux.

Haut Débit sur 549 communes en 2016



Un calendrier ambitieux aussi en FTTH

Le premier semestre 2016 signera également le début des travaux pour le développement de la technologie hertzienne (12 000 prises selon les estimations). Les travaux spécifiques pour une montée en débit DSL commenceront dans le courant du second semestre pour une commercialisation par les opérateurs qui débutera en 2017.

L’objectif est de permettre dès 2018 à la totalité des abonnés dont le débit est inférieur à 4 Mbps, de bénéficier d’une amélioration significative de débit, selon un échelonnement de 4 à 30 Mbps.Fin 2020, 136 000 Haut-Garonnais pourront aussi bénéficier d’une solution FTTH pour des débits de 100 Mbps. A l’issue de cette première phase, le SDAN poursuivra l’aménagement numérique du territoire, suivant deux autres phases de cinq ans, avec 80% de la population qui sera raccordée à la fibre optique d'ici 2020.
Le calendrier de cette première phase de déploiement (2016-2020), s’appuie sur un budget de 180 millions d’euros prévus sur 5 ans dont 4 millions d'euros en 2016.

Haut Débit dans le 31, 180 millions d'euros d'investissement