Internet par satellite : Europasat devient Bigblu

europasat-bigblu
26 juillet 2019 à 16h50
- Mis à jour le 29 juillet 2019 à 10h21 -

Créé en 2008, Europasat, le principal opérateur de l'Internet par satellite change de nom et devient bigblu. Mais la promesse de vous connecter partout et les offres restent les mêmes. Avec la data illimitée et l'Internet jusqu'à 50 Mb/s selon l'abonnement.

Internet par satellite : au revoir Europasat, bonjour Bigblu

En un peu plus de 10 ans, Europosat s'est imposé comme un opérateur incontournable de l'Internet par satellite en France. Il se présente comme le premier fournisseur d'accès à Internet par satellite du pays. Mais, ce n'est pas tout, Europasat est présent dans plus de 30 pays et se vante d'être aussi "le premier fournisseur d'accès à Internet Haut Débit par satellite en Europe", avec "plus de 120.000 familles connectées dans le monde".

Aujourd'hui, Europasat souhaite partager "son succès" et devient Bigblu. Un changement de nom, un changement de code couleur mais une promesse qui reste la même : vous connecter partout, sans aucune condition d'éligibilité autre que celle d'avoir le ciel au dessus de sa tête. En effet, pour recevoir l'Internet par satellite et avoir une connexion Haut-Débit, il suffit juste d'avoir une parabole placée à l'extérieur de votre maison et un modem à l'Intérieur.

Les trois offres Konnect de Bigblu

Europasat devient Bigblu mais, les offres Konnect sont toujours au nombre de trois et leur contenu reste le même :

  • L'offre Bigblu Konnect Bronze à 29,99€/mois, avec l'Internet par satellite jusqu'à 16 Mb/s
  • L'offre Bigblu Konnect Silver à 39,99€/mois, avec l'Internet par satellite jusqu'à 30 Mb/s
  • L'offre Bigblu Konnect Gold à 69,99€/mois, avec l'Internet par satellite jusqu'à 50 Mb/s
Internet par satellite : les offres Bigblu

Les trois offres satellite Bigblu, avec la télévision et le téléphone en option, permettent d'atteindre un débit de 16 Mb/s, 30 Mb/s et 50 Mb/s en trafic prioritaire ( jusqu'à 6Mb/s en émission). Néanmoins, peut-on lire dans les conditions générales de vente, bigblu "exploite la mutualisation de la bande passante pour proposer le Haut-Débit à un coût abordable". Comme tous les autres fournisseurs d'accès à Internet par satellite. En d'autres termes, "le débit exact (...) varie en fonction du nombre d'utilisateurs simultanés du réseau et du taux d' occupation global du réseau Internet".

En outre, Bigblu annonce la data illimitée sur tous ces forfaits. À un détail près. Selon le forfait que vous avez souscrit, Bigblu s'autorise à "prioriser vos données derrière celles d'autres clients en cas d'encombrement du réseau". À partir de 10 Gb d'utilisation de données sur le forfait Bronze, 50 Gb sur le forfait Silver et 100 Gb sur le forfait Gold. C'est à dire qu'au delà de cette limite, vous n'êtes plus prioritaire sur le réseau et risquez d'avoir un débit ralenti au delà du seuil.

À noter que pour chacun des trois forfaits, Bigblu facture des frais d'activation à hauteur der 49,99€. La durée d'engagement est de seulement un mois et c'est satisfait ou remboursée pendant 14 jours.

Bigblu : location et installation du matériel gratuites

Sur ces deux points là également, les offres Bigblu sont équivalentes aux offres Europasat. La location du matériel est gratuite. Mais, si vous décidez de l'acheter, il vous en coûtera 229,99€. Quant à l'installation du matériel, elle est aussi gratuite. Sauf dans les départements 05, 07, 15, 19, 20, 23 et 26. Dans ces départements, l'installateur de Bigblu ne peut pas intervenir et les frais d'installation sont couverts à hauteur de 230€.

Une aide de l'État pour passer à l'Internet par satellite avec Bigblu

L'État s'est engagé à garantir le bon Haut-Débit pour tous en 2020 (minimum 8 Mb/s) et le Très-Haut-Débit en 2022 (minimum 30 Mb/s). Pour respecter son engagement le gouvernement a lancé le dispositif Cohésion Numérique des Territoires qui consiste en un soutien financier de l'État à hauteur de 150€ pour couvrir les frais d'équipement, d'installation et de mise en service. Une aide sous conditions, comme habiter dans une zone où l'ADSL ne dépasse pas un certain débit et le raccordement à la fibre optique n'est pas prévu d'ici à fin 2020.

Mais, ce n'est pas tout. Si vous décidez de souscrire à une offre pour avoir l'Internet par satellite, certaines collectivités accordent aussi des aides. Certains conseils départementaux par exemple. Ces aides sont cumulables à celle de l'État, mais aux mêmes conditions.