450 000 prises THD prévues d'ici 2024 dans l'Isère via la fibre avec SFR Collectivités et Isère THD

9 décembre 2016 à 19h51
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

SFR Collectivités enchaîne les annonces, avec la signature d'une Délégation de Service Publique sur l'Isère avec le Conseil départemental, pour déployer la fibre optique sur le territoire pour un projet de plus de 530 millions d'euros : Isère THD !

L'Isère est en route vers le numérique THD par la fibre optique, avec l'officialisation d'Isère THD, un vaste plan de déploiement du Très Haut Débit d'ici fin 2024, avec 8600 km de fibre optique à installer pour desservir en Très Haut Débit plus de 450 000 foyers, locaux professionnels et établissements publics.
C'est SFR Collectivités qui est en charge de la DSP, pour déployer la fibre dans à travers 486 communes dans la zone d'initiative publique.

C'est en présence d'Antoine Darodes (Directeur de l'Agence du Numérique et du Plan France THD), de Michel Paulin (Directeur Général de SFR), de Patrick Lapouze (Secrétaire Général de la Préfecture de l’Isère) de Jean-Pierre Barbier (Président du Département 38), de Juliette Harry (Vice-Présidente au numérique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes) et de nombreux élus et représentants d’EPCI (établissement public de coopération intercommunale) qu'a été officialisé ce grand projet du Plan France THD.

Officialisation d'Isère THD avec SFR Collectivités comme délégataire



Le planning de déploiement de la fibre optique en Isère (38)

Selon l'agenda de construction des infrastructures par SFR, le plan se découpe en deux phases :

  • 330 000 premières prises FTTH : d'ici 2021, sur 340 communes, ce qui permettra d'assurer un taux de couverture des principaux sites publics, établissements scolaires, administrations et zones d'activités (71% en zone résidentielle et de 97% des entreprises de plus de 5 salariés).
  • 120 000 prises (au minimum) entre 2022 et 2024 : avec le raccordement des 140 communes restantes, pour atteindre environ 99% des foyers, entreprises et sites publics de l'Isère couverts en THD !

En dehors du RIP, les opérateurs privés s'occupent de la couverture de la zone d’initiative privée, constituée par les agglomérations de Vienne, de Grenoble, ainsi que des villes de Bourgoin-Jallieu et de Voiron.

SFR va investir près de 260 millions d'euros sur l'Isère !


Plus de 530 millions d'investissements !


Alors que le dossier déposé auprès de France THD faisait état d'un pré-accord de financement correspondant à 448 M€ pour 326 981 prises FTTH, au final le budget qui a été présenté vendredi 9 décembre 2016 s'élevait à plus de 532 M€, mais pour environ 450 000 prises d'ici 2024.

  • 260 M€ par SFR
  • 82,5 Me par la Région (102M€ déjà investis)
  • 95,75 M€ de l'Etat
  • 90 M€ par les EPCI et le Département (50/50)
  • 4 M€ par le FEDER (Fonds européen de développement régional)


La boucle radio Haut Débit en WiFimax... bientôt MiMo et LTE ?Il faut également savoir que la montée en débit sur la boucle locale radio est également un axe de développement pour apporter le Haut Débit dans les zones les moins bien desservies en connexion Internet dans l'Isère, avec Alsatis pour le déploiement du WiFiMax (avec un site dédié Isère HD Net).

D'ailleurs, lors du dernier colloque AVICCA 2016, Damien Michallet (Vice Président du Conseil Départemental de l’Isère en charge du numérique) était intervenu pour présenter cette solution réseau haut débit radio pour palier à l'arrivée d'autres solutions, nécessitant le déploiement de la fibre optique, d'ici plusieurs années.

On y retrouve les opérateurs Alstatis et Ozone, avec potentiellement plus de 30 000 foyers qui serait concernés en WiFiMax. Les 150 communes éligibles sont couvertes par 298 micro-stations WiFi. Les derniers déploiements concernent les communes suivantes : Allevard, La Chapelle du Bard, Le Moutaret, Pinsot et Crêts de Belledonne.
On imagine bien entendu que de possibles évolutions vers la 4G fixe seront déployées pour augmenter encore les débits hertziens, qui peuvent pour le moment atteindre les 20 Mbit/s, dans le meilleur des cas.