Les Sims inclus dans l'offre Freebox Révolution

13 novembre 2012 à 14h06
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h43 -

Free propose désormais deux nouveaux titres sur sa Freebox Révolution, dont le célèbre Sims en version gratuite.L'offre de jeux vidéos disponibles sur le décodeur Freebox Révolution s'enrichit avec l'arrivée de deux nouveaux titres édités par Electronic Arts.

Le premier nouveau jeu proposé par Free est Les Sims. La célèbre simulation de vie est désormais gratuitement accessible depuis une Freebox Révolution. Il ne s'agit néanmoins pas d'une version intégrale. Free ne propose que la version "freeplay" déjà accessible gratuitement depuis un iPhone/iPad ou depuis Android par exemple.

Chaque freenaute peut ainsi créer jusqu'à 16 personnages avec la possibilité de lier des relations entre eux, développer leur carrière ou encore leur offrir une maison de rêve... Contrairement à la version intégrale du jeu, la principale limitation des "Sims Gratuit" est l'impossibilité d'accélérer le temps. Chaque partie se déroulera donc en temps réel.

Le jeu est disponible sans coût supplémentaire sur le Freestore de la Freebox Révolution et peut être joué en utilisant la télécommande gyroscopique de la Freebox Révolution, le Gamepad livré avec cette dernière ou encore une souris.

Le partenariat avec l’éditeur Electronic Arts s'étend également au jeu Real Racing 2. Cette simulation de course permettra aux freenautes de choisir l'une des 30 voitures proposées et d'affronter jusqu'à 15 bolides contrôlés par l'intelligence artificielle.

Voilà une démo du même titre sur la plateforme Android :

Real Racing 2 est disponible dès maintenant sur le Freestore de la Freebox Révolution au prix de 5,99€ et peut être joué avec le Gamepad. A noter que pour Les Sims et pour Real Racing 2, Free ne précise pas si les freenautes peuvent jouer en mode multijoueurs.

Deux ans après son lancement, le Freestore compte actuellement plus de 50 jeux vidéos. La stratégie de Free dans le domaine des jeux est-elle efficace ? Compte tenu du revenu moyen par abonné des abonnés Freebox Révolution, il est probable que le Freestore soit une source de revenus complémentaires appréciée. Néanmoins, depuis que Free est devenu un opérateur global en proposant également une offre de téléphonie mobile, la situation est plus complexe.

Se pose notamment la question de l'interopérabilité des contenus sur Freebox et sur mobile. En effet, les freenautes abonnés conjointement à la Freebox Révolution et au forfait Free Mobile ne peuvent toujours pas profiter des jeux Freebox sur leur smartphone ou sur leur tablette.

Un freenaute peut ainsi jouer à Real Racing 2 en achetant le titre 5.99€ et s'éclater devant son téléviseur mais il devra payer le titre une seconde fois s'il désire jouer à l'extérieur de chez lui (4.75€ sur un smartphone Android) par exemple. Sans parler du fait que les deux parties seront indépendantes l'une de l'autre et que les données ne seront pas synchronisées (progression des niveaux, score, personnalisation....).

Pour répondre à la demande croissante des internautes pour le multi-écrans et pour suivre les nouvelles tendances du marché (forte hausse du taux d'équipement en tablettes/smartphone, mais aussi loisirs numériques en situation de nomadisme), Free devra à terme faire évoluer son offre de contenus .

Ses concurrents l'ont d'ailleurs bien compris et commencent à adapter leurs propres services pour se différencier et créer de la valeur ajoutée. C'est notamment le cas de SFR qui a annoncé en janvier dernier que son service de cloud gaming - déjà disponible depuis une TV ou un ordinateur - serait accessible sur smartphone/tablette "courant 2012" (on ne s'avancera pas trop en prédisant donc un peu de retard !).