Numericable : Cinven vend la moitié des ses parts

2 novembre 2007 à 13h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h56 -

Le principal actionnaire de Numericable veut céder 50% de sa participation. Soit 35% du capital total du cablo-opérateur. En août dernier, un porte-parole de Numéricable affirmait que "les actionnaires Altice et Cinven démentent catégoriquement les informations selon lesquelles il pourrait y avoir un désengagement dans le capital de Numericable". Il semblerait pourtant que le journal Les Echos ait visé juste.

En effet, les banques d'affaires Rothschild et Morgan Stanley ont été mandatées pour négocier la vente de 50% des parts de Numericable détenues par le fonds d'investissement britannique Cinven. Valorisé à près de 2 milliards d'euros, Numericable intéresserait plusieurs investisseurs.

Pourquoi Cinven souhaite-t-il vendre une partie de sa participation ? "L'idée est de renforcer les fonds propres de la société pour la préparer à participer à la consolidation du secteur en France et en Europe" explique Patrick Drahi, PDG du fonds luxembourgeois Altice, détenteur de 30% du cablo-opérateur.

En clair, les liquidités apportées par le nouvel actionnaire pourraient permettre à Numericable de racheter d'autres fournisseurs d'accès à Internet. Pour Cinven et Altice, l'arrivée d'un troisième investisseur serait aussi un bon moyen de diminuer - ou du moins partager - les risques financiers.