Orange Marine tire le câble Faster entre le Japon et les Etats-Unis

30 octobre 2015 à 16h53
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h36 -

Le navire câblier René Descartes d'Orange Marine a déjà posé plus de 4500 kilomètres du câble sous marin Faster entre les Etats-Unis et le Japon. Le câblier français terminera sa mission dans une quinzaine de jours.

Le navire amiral d'Orange Marine est actuellement en plein milieu de l'océan pacifique, en mission pour le compte d'un consortium international qui finance un nouveau câble sous marin de fibre optique de 9000 kilomètres et d'une valeur de 300 millions de dollars. Baptisé Faster, ce câble reliera prochainement la côte ouest des Etats-Unis à l'île de Taiwan et au Japon. La particularité du câble Faster est d'être partiellement financé par un certain....Google !

9000km de câble posé à 5000 mètres sous la mer

Le René Descartes est arrivé au large des Etats-Unis courant septembre pour tirer ce gigantesque câble transocéanique depuis la ville côtière de Bandon située entre Portland (Oregon) et Sacramento (Californie). Depuis, l'équipage a mis le cap sur le Japon avec 9000 kilomètres de câble dans ses cales ! Près de la côte, le câble blindé est ensouillé par sécurité pour éviter les accidents et les ruptures causées par les ancres des bateaux par exemple. En haute mer, le câble est en revanche tout simplement déposé jusqu'à 5000 mètres de profondeur.

Le René Descartes en pleine tempête

Le travail est loin d'être de tout repos. Outre une évacuation médicale héliportée début septembre, l'équipage du René Descartes a déjà affronté de belles tempêtes avec des vents de 45 noeuds et des vagues de 10 mètres comme le montre cette impressionnante photo ! Malgré ces conditions météo, le travail du René Descartes avance bien : chaque jour ce sont 200 kilomètres de câble qui sont posés ainsi que 2 à 3 répéteurs. D'une valeur d'un million de dollars chacun, les 110 répéteurs permettent de régénérer les signaux optiques pour qu'ils traversent le Pacifique.

Le câble Faster posé à 50%

Actuellement au milieu de nulle part, le René Descartes devrait arriver près des côtes nippones dans une quinzaine de jours, vers la mi-novembre. Les opérateurs japonais ont d'ailleurs récemment inauguré la station d'atterrissage du câble Faster. Une portion du câble est donc déjà enterrée sur une plage et a été tirée à quelques kilomètres au large par le câblier KDDI Pacific Link (voir le reportage réalisé cet été par gigazine.net).

La fibre optique arrivera sur une plage du Japon

Orange Marine est particulièrement sollicité ces derniers semaines. En plus du câble Faster dans le Pacifique, les équipages sont mobilisés en Méditerrannée pour tirer le câble Sea-Me-WE 5 qui renforcera les communications entre la France et l'Asie. Enfin, ces derniers jours, le navire Raymond Croze était au large de l'Algérie pour réparer le câble Sea-Me-WE 4, dont une portion de 100 mètres était rompue.