Numericable aujourd'hui et demain

10 juin 2009 à 15h23
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h48 -

L'opérateur Numericable publie quelques chiffres sur ses résultats de début d'année. L'occasion de rassurer les investisseurs et confirmer ses ambitions.Malgré une conjoncture difficile et une dette de près de 4 milliards d'euros, Numericable "maintient son chiffre d’affaires et respecte ses obligations bancaires".

Le cablo-opérateur a profité de la réunion annuelle de son pool de créanciers, organisée la semaine dernière, pour mettre fin aux rumeurs sur de possibles difficultés à honorer ses échéances de paiement. Par voie de communiqué, Numericable explique qu'il "respecte les covenants bancaires". En d'autres termes, Numericable paie ses dettes.

Le cablo-opérateur ne cache pas une situation difficile en comparaison avec celle d'Orange, Free et SFR qui dominent lle marché du haut débit en France. Néanmoins, selon les chiffres officiels pour ce début d'année, Numericable compte un million d'abonnés haut débit, dont 154 000 avec une connexion FTTx jusqu'à 100Mbits. L'activité "TV" de Numericable est également stable avec 3,5 millions de clients dans l'Hexagone. Pas de nette augmentation donc mais pas de recul non plus. Cette stabilité tend à prouver que les efforts de recrutement et de fidélisation commencent à porter leurs fruits.

Du côté des finances, Numericable annonce une "légère croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDA respectivement à environ 950 M€ et 495 M€ à fin 2008. Au premier trimestre 2009, l'opérateur a enregistré une forte amélioration de "cash flow" en raison de la réduction de ses investissements. Pierre Danon, le PDG de Numericable, a expliqué qu'il souhaitait ralentir la rénovation du réseau (passage du coaxial vers la fibre optique) pour consacrer les efforts du groupe vers l'amélioration de la relation clients et la fidélisation des abonnés (baisse du taux de résiliation).