Iliad recrute 62000 nouveaux freenautes au second trimestre

2 septembre 2013 à 13h20
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Au second trimestre, Iliad est une nouvelle fois l'opérateur qui a le plus recruté de nouveaux abonnés sur l'Internet fixe et sur le mobile.Entre le 1er avril et le 30 juin dernier, le groupe Iliad - rassemblant les marques Free et Alice - a recruté 62000 nouveaux clients haut-débit. Au total, Iliad compte désormais 5.518 millions d'internautes raccordés presque exclusivement en ADSL.

Si Iliad est incontestablement l'opérateur ayant le plus séduit au second trimestre, force est de constater que le rythme s'est ralenti par rapport au second trimestre 2012, période durant laquelle Iliad avait conquis 107 000 nouveaux clients.

Iliad se félicite de ses bonnes performances commerciales aussi bien en acquisitions nettes qu'en migrations d'abonnés Alice. L'opérateur ne détaille pas la répartition de ses abonnés ADSL et fibre optique. On apprend néanmoins que les "niveaux de migration restent faibles" dans les zones FTTH denses où l'opérateur déploie son propre réseau de fibre optique.

Sur le marché du mobile, Free Mobile poursuit sa rapide conquête de parts de marché. Le nouvel entrant a gagné 720 000 nouveaux clients au second trimestre, ce qui lui permet d'afficher 6.795 millions d'abonnés au compteur. En un an et demi, Free Mobile a ainsi franchi le cap symbolique des 10% de part de marché dans l'Hexagone.

Free Mobile dispose désormais d'un taux de couverture 3G supérieur à 50% de la population. L'opérateur confirme par ailleurs qu'il portera ce taux à 75% en janvier 2015. Le déploiement rapide de son propre réseau est un élément capital de la stratégie de Free Mobile. En disposant de ses propres infrastructures, Free améliore sa rentabilité en diminuant progressivement les onéreux frais de location qu'il verse à Orange dans le cadre de son contrat d'itinérance.

A l'occasion de la publication de ses résultats, Free a également qualifié la 4G de "priorité". Jusqu'à présent en retrait sur le sujet du très haut débit mobile face à la concurrence, Free sait qu'il doit réagir d'autant plus vite que Bouygues Télécom s'apprête à lancer son réseau national le 1er octobre prochain.

Pour la 4G, Free rappelle qu'il possède des fréquences sur la bande des 2.6GHz et qu'il compte bénéficier de la ré-allocation des fréquences 1800Mhz. Free Mobile suivra ainsi les pas de Bouygues. Enfin, Free Mobile se positionne également en faveur de l'achat de nouvelles fréquences 700Mhz que le Gouvernement envisage de vendre pour développer davantage la 4G. En revanche, pas un mot sur les fréquences 800Mhz que Free devra louer (à SFR ?) un jour ou l'autre...

Du point de vue fianncier, tous les indicateurs sont dans le vert. Le chiffre d'affaires d'Iliad et les résultats sont en nette progression sur le fixe et le mobile. On remarquera néanmoins que le chiffre d'affaires issu de la vente des terminaux passe de 37 à 27 millions entre le 1er et le second trimestre "en raison d’une saisonnalité défavorable".

Enfin, si la base d'abonnés de Free Mobile a bondi de 11.85% au printemps, les revenus n'ont progressé "que" de 4%. Une tendance qui est sans doute liée au fait que le "groupe Iliad a accéléré sa conquête d’abonnés sur les utilisateurs ayant une consommation modérée" qui sont peu rentables.