Une dose de technologie DSM pour l'ADSL de SFR

3 septembre 2010 à 16h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

SFR veut optimiser la connexion de ses abonnés dégroupés pour réduire les coûts d'intervention.SFR commence à exploiter massivement la technologie de la société californienne Assia, spécialisée dans l'amélioration des connexions haut-débit sur les réseaux ADSL.

Testée sur 200 000 lignes depuis juillet 2009, la solution logicielle Assia sera étendue à 800 000 nouveaux abonnés Neufbox de SFR d'ici la fin de l'année.

La solution développée par Assia (dont le PDG est l'un des "pères" de l'ADSL) repose sur la technologie DSM (Digital Spectrum Management) qui consiste à réduire le "bruit" entre le modem de l'internaute et le DSLAM de l'opérateur situé dans le central téléphonique.

Grâce à Assia, le réseau dégroupé de SFR sera désormais mieux surveillé. En cas d'instabilité de la connexion, de désynchronisations répétées ou de variations anormales du débit, SFR détectera plus finement les problèmes bien souvent causés par les interférences qui perturbent l'envoi et la réception des données.

Concrètement, le logiciel Assia va compléter et enrichir les profils de ligne utilisés par SFR. Par nature, ces profils sont virtuellement illimités puisqu'ils dépendent d'une multitude de critères hétérogènes liés à la nature même du réseau téléphonique (boucle locale) et des équipements du client et de l'opérateur.

En "personnalisant" l'analyse des lignes des abonnés, SFR veut améliorer la qualité de service (QoS) en fournissant le meilleur compromis entre puissance des débits et stabilité de la connexion.

L'idée est de limiter le recours systématique à l'assistance téléphonique, d'augmenter la satisfaction du client, et bien entendu à réduire les coûts générés par l'envoi de techniciens et la multiplication des expertises de ligne.