Altice signe avec la Fédération Française d'Athlétisme un accord exclusif de diffusion par SFR

26 octobre 2016 à 16h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

Afin de compléter la stratégie de contenus sportifs initiée par SFR depuis déjà de nombreux mois, sa maison-mère Altice vient de contractualiser un partenariat avec la Fédération Française d'Athlétisme pour la gestion des droits de diffusion...

La guerre des contenus fait rage entre les acteurs de l'Internet et de l'audiovisuel, et cette nouvelle annonce de SFR en est une nouvelle illustration. En effet, Altice/SFR a conclu un accord avec la FFA (Fédération Française d'Athlétisme), pour l'acquisition de l’ensemble des droits et de l’offre de l’athlétisme français sur ses 3 univers (Piste, Running, Equipe de France).
Altice sera également en charge de la commercialisation des droits sur tous les moyens de diffusion (TV, Radio et Internet) auprès d'autres acteurs.

Dans un premier temps, ce sera bien entendu SFR qui en bénéficiera,, mais également les médias qui dépendent du groupe dont SFR Sport BFM Sport, RMC Sport...
Inutile de dire que la diffusion par des acteurs comme Canal, BeIN Sports, Orange ou d'autres, va donner lieu à de jolies passes d'armes !
Jusqu'ici, ces droits étaient détenus par Canal+, qui vient de perdre une nouvelle brique de ses thématiques sportives, mais suite à une consultation lancée fin mai par la FFA, c'est SFR qui a été retenu, proposant une dimension de contenus, d'expertise et de diffusion multi-canal/multinationale la plus complète.

La Fédération Française d'Athlétisme



SFR et la FFA, une équipe jusqu'aux prochains jeux olympiques

Ce contrat court jusqu'aux JO de 2020, se déroulant à Tokyo du 24 juillet au 9 août. Les médias du groupe SFR pourront notamment diffuser de nombreuses épreuves se déroulant sur le territoire, dont les championnats de France indoor et Elite en plein air, l'étape française du "Fly Europe Paris", les championnats de France Elite de cross et de trail, le circuit FFA d’Ekiden…

Autre exemple plus complexe, si SFR Sport pourra par exemple diffuser le Meeting de Paris, les autres compétitions de la Ligue de Diamant (14 compétions dans le monde) seront encore diffusées sur BeIN Sports et sur Canal+.

Les trois univers de l’athlétisme français concernés sont :

  • L’univers "Piste" : tous les événements nationaux et internationaux, organisés sur le sol français. Le partenariat entre SFR et la FFA inclut aussi la production et la diffusion d’un magazine "Tour de piste" sur cet univers.
  • L’univers "Running" : forte de près de 300 000 licenciés, avec les épreuves liés à la course sous toutes ses formes, avec un autre magazine produit et diffusé par le groupe SFR : "J’aime courir".
  • L’univers "Equipe de France" : avec notamment la diffusion du DécaNation, et un autre magazine dédié aux athlètes tricolores, "Inside Equipe de France", qui suivra le "quotidien des meilleurs athlètes français, toutes disciplines confondues".
SFR avec la FFA


Avec en plus ses émissions sportives et ses équipes de chroniqueurs (RMC, BFM…), SFR affichera une couverture cross canal de tous les sports majeurs qui semble de plus en plus exhaustive. Il reste maintenant à voir qui s'attaquera à racheter les droits de la Fédération Française des Sports de Glace pour nous proposer des compétitions de Curling, de Pelote Basque, de Street Golf ou de Bubble Football…