Numericable mise sur la télévision 2.0 et la fibre

26 mars 2009 à 12h36
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Après la rénovation de son réseau, Numericable place la télévision au coeur de sa stratégie de reconquête.La télévision reste le principal loisir des français. Souvent annoncé comme moribond face à l'explosion du web et la multiplication des ordinateurs connectés, le petit écran n'a pas dit son dernier mot. C'est en partie en se reposant sur ce constat que Numericable compte développer ses activités en 2009.

Lors de la conférence de presse organisée hier à Paris, l'opérateur a fait le point sur sa situation commerciale. Entre septembre 2008 et mars 2009, Numericable a franchi la barre du million de clients Internet. Ces derniers mois, 70 000 nouveaux internautes ont choisi un abonnement chez le cablo-opérateur. L'offre 100 Mega (fibre optique) commence visiblement à séduire : Numericable annonce 152 000 abonnés à la fibre en mars, soit 48 000 de plus qu'en septembre dernier.

Si les chiffres de Numericable ne rivalisent pas encore avec ceux d'Orange, Free ou SFR, ils tendent à prouver que la modernisation du réseau câblé commence à porter ses fruits. Rappelons que Numericable a rénové son "backbone" avec de la fibre optique (les derniers mètres de connexion jusqu'à l'abonné transitent néanmoins via des câbles coaxiaux). En passant d'un réseau HFC (Hybrid Fiber Coaxial) à une infrastructure FTTLa (Fiber to the last amplifier), le FAI s'est constitué le plus gros réseau européen en la matière, avec plus de 3,2 millions de foyers éligibles au très haut débit.

En parallèle à la fibre optique, Numericable n'oublie pas son "coeur de métier" original, à savoir la télévision. Fort de 3,5 millions d'abonnés à la TV par câble, l'opérateur envisage de s'appuyer sur la "Télévision 2.0" pour doper sa croissance. Les modes de consommation des contenus sont actuellement bouleversés et nécessitent de plus en plus de bande passante. La télévision à la demande, la haute définition, et les contenus créés par les utilisateurs (User Generated Content) sont plébiscités par les internautes qui peuvent ainsi faire converger Internet et la télévision.

Pour parvenir à ses fins, Numericable proposera, d'une part, plus de contenus en multipliant les accords de diffusion de chaînes HD (Eurosport HD, Gameone HD...) mais également avec des webtv en définition standard. D'autre part, le FAI mettra en place son service NumeriSPHERE, le premier portail TV fonctionnant comme un portail web. Consultable sur le téléviseur et accompagné d’un moteur de recherche interactif, il vise à rendre la consommation de télévision plus facile et plus agréable pour les abonnés.

Dans le même esprit, Numericable veut également personnaliser la TV de ses clients. Ces derniers mois, l'opérateur a déjà lancé NumeriSPACE, un service de partage en ligne de photos et de vidéos, disponible sur Internet mais également sur télévision. De nouvelles fonctionnalités - parmi lesquelles on retrouvera des widgets (météo, programmes, flux RSS, messages électroniques...) - devraient faire leur apparition dans les mois à venir.