ZEOP lance son offre 100 Mbit/s sur l'île de la Réunion

18 mars 2014 à 14h47
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Le seul opérateur très haut-débit de la Réunion commercialise un nouveau forfait Triple Play avec une connexion jusqu'à 100 Mbit/s en réception.Après une série d'essais concluants menés à l'automne dernier, l'opérateur ZEOP passe à la vitesse supérieure. Après avoir lancé à la Réunion les premières offres Internet jusqu'à 20 Mbit/s en 2008, puis augmenté les débits jusqu'à 35 Mbit/s, ZEOP annonce aujourd'hui qu'il propose désormais des vitesses descendantes jusqu'à 100 Mbit/s

Selon notre confrère Dom-tom ADSL, cette nouvelle offre 100 Mega sera disponible à partir du 1er avril prochain sur l'ensemble du réseau ZEOP qui se concentre essentiellement dans l'ouest (Saint Paul, Le Port...) et dans le sud de l'île (Saint Pierre, Le Tampon). Mais attention, même pour les foyers éligibles, le 100 Mega restera un privilège puisque l'abonnement sera facturé 100€ par mois !

A ce tarif, Zeop proposera :

- une connexion très haut débit jusqu'à 100 Mbit/s en réception et 10 Mbit/s en émission
- les appels vers les fixes de 90 destinations (dont Réunion + métropole)
- les appels vers les mobiles à la Réunion et vers la métropole
- un bouquet TV de 70 chaînes (dont 14 en HD) avec BeIN Sports inclus
- un film à la demande au choix par mois
- le matériel inclus (modem + décodeur HD)

carte de couverture ZEOP à la Réunion

ZEOP n'oublie pas pour autant ses actuels abonnés qui disposent déjà d'une formule 35 Mbit/s. D'ici le 30 juin prochain, le débit descendant maximum passera gratuitement jusqu'à 50 Mbit/s. L'upload restera quant à lui à 5 Mbit/s (NDLR : il était à 2 Mbit/s fin 2012). En avril, la gamme ZEOP sera donc composée de 3 offres :

- Double Play 50 Mega à 29.90€
- Triple Play 50 Mega à 49.90€
- Triple Play 100 Mega à 100€

Rappelons que le réseau ZEOP s'appuie sur une architecture FTTLa (fibre + terminaison coaxiale) comme Numericable d'une part, et déploie de la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH GPON) comme Orange d'autre part (voir ce reportage bien documenté sur lafibre.info).

Outre les difficultés de déploiement (zones isolées et escarpées) et les conditions climatiques particulières (cyclones + humidité), le très haut-débit à la Réunion est contraint par le dimensionnement et les tarifs du réseau international de collecte. Toutes les données IP de la Réunion transitent obligatoirement par les câbles sous-marins SAFE et LION qui atterrissent respectivement dans les villes de Saint Paul et de Sainte Marie.