Plus de 73 millions de cartes SIM en France au 31 décembre 2016 selon l'ARCEP !

3 février 2017 à 17h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h17 -

La tendance sur les 3 premiers trimestres 2016 se confirme selon l'ARCEP et ses chiffres du marché des services mobiles en France pour le dernier trimestre 2016. Progression des forfaits sans engagements, record de portabilité, recul chez les MVNO...

Marché des Services Mobiles 4ème trimestre 2016 ARCEPL’Observatoire du marché des services mobiles en France sur le 4ème trimestre 2016 vient d’être publié par l’ARCEP, avec les mêmes tendances que sur le reste de l’année 2016, en particulier le la publication ARCEP du T3 2016.
Sur ces 3 mois, ce sont 370 000 cartes SIM actives en plus qui sont ainsi recensées, avec désormais 70,6 millions de cartes en services, sur 73 millions de cartes SIM en tout. Le différentiel vient toujours notamment des 20% de cartes prépayées qui ne sont pas utilisées…

En fait, ce sont 380 000 cartes en plus qui sont recensées sur le marché résidentiel métropolitain, soit un gain de 720 000 SIM depuis un an, surtout du fait des 1,8 millions de forfaits supplémentaires en 12 mois. Ce sont également les forfaits professionnels qui progressent, de 75 000 cartes sur 3 mois.

Les français changent de plus en plus souvent de forfait !

C’est un des constats intéressants de ce bilan, il est vrai effectué sur une période ou la guerre des promotions a fait rage, sur un marché où la proportion de forfaits sans engagement continue en plus d’augmenter, facilitant la portabilité des numéros. Ainsi, le nombre de numéros de téléphones conservés lors d'un changement d'opérateur mobile a été de 2,3 millions, un record qui se situe juste après celui de fin mars 2012, suite à l’arrivée de Free Mobile sur le marché.

ARCEP T4 2016 mobile les cartes SIM'


Une fluidité du marché en progression de 15% par rapport à la même période de 2015. L’autre constat essentiel qui se dégage des chiffres de l’ARCEP concerne la proportion des clients de forfaits sans engagement, qui continue de progresser, de 1,2 point sur le trimestre (soit +4,8 points en un an !). Ce sont ainsi 70% des forfaits de particuliers qui sont libres d’engagement, et 64,7% des 60,1 millions des forfaits commercialisés en métropole (particuliers + pros).

Vous voulez grossir ces chiffres ?
Comparez les forfaits mobiles de février 2017 et changez maintenant !

Les opérateurs MVNO en net recul !

ARCEPSi les forfaits avec engagement, donc le quadruple play, ne semble pas convaincre, les opérateurs historiques s’en sortent néanmoins plutôt bien, preuve aussi que les services et contenus enrichis qu’ils apportent séduisent malgré tout. En fait, en métropole, l’augmentation du nombre de cartes SIM est porté intégralement par les opérateurs de réseaux, +530 000 en 3 mois, alors que le parc des opérateurs MVNO recule de 70 000 SIM.
Ils représentent 7,5 millions de cartes à fin 2016, soit 10,7% du marché (chiffre stable depuis plus d’un an), après deux trimestres durant lesquels ils avaient réussis à regagner plus de 300 000 clients.

Pour les cartes SIM Internet destinées aux particuliers, leur nombre ne varie pas vraiment, toujours aux alentours de 2,4 millions, et il en est de même chez les pros, avec 1,17 millions de cartes SIM Internet (hors M2M).

Sur la partie Machine To Machine (MtoM), l’Internet des objets et la croissance des systèmes interconnectés commencent à se traduire dans les chiffres avec 800 000 cartes SIM en plus sur le dernier trimestre 2016 : soit 11,7 millions au 31 décembre 2016.

ARCEP T4 2016 mobile les MVNO


Enfin, sur les départements et collectivités d'outre-mer, si le nombre de cartes SIM augmente légèrement de 15 000 unités sur les 3 derniers mois de l’année 2016, pour les forfaits ce sont 40 000 cartes en plus, surtout du fait de la Réunion (+15 000), alors que le prépayé baisse (-10 000 cartes). Avec le déploiement de la 4G sur les DOM qui s’accélère selon les dernières données de l’ANFR, il faut s’attendre à une forte progression sur 2017.