Free Mobile préfère la location à la subvention du mobile

17 décembre 2013 à 12h13
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Free Mobile propose désormais à ses clients de louer un nouveau smartphone sur 24 mois et promet à la clé une économie de 40%.Après avoir essayé la vente à crédit de nouveaux téléphones, et une offre subventionnée l'été dernier, Free Mobile opte finalement pour la location de téléphone.

A l'instar de l'opérateur mobile virtuel Zero forfait qui avait lancé son offre Locamobile en juin 2011, Free Mobile lance donc aujourd'hui une troisième voie en proposant de louer un "smartphone haut de gamme pour seulement 12€/mois sur 24 mois avec un paiement initial à partir de 49€".

Contrairement aux forfaits avec engagement et achat subventionné du mobile, Free distingue le prix de l'abonnement du coût du téléphone. Le forfait Free (19.99€ ou 15.99€ pour les abonnés Freebox) reste sans engagement tandis que le téléphone fait l'objet d'un contrat de location spécifique.

location de smartphone avec Free Mobile

Au lieu de débourser 665€ pour un iPhone 5S sur la boutique en ligne de l'opérateur, un abonné Free Mobile peut ainsi désormais louer son terminal en réglant 12€ par mois pendant 2 ans (288€) en plus d'une somme forfaitaire de 99€ à la commande. Au total, sur 2 ans, l'iPhone 5S revient à 387€ contre soit "278€ d'économies par rapport à l'acquisition du même mobile" précise Free.

A l'issue du contrat de 24 mois, le téléphone reste la propriété exclusive de Free et doit obligatoirement être retourné sous peine d'être facturé "le prix public de vente du Mobile en vigueur au jour de la commande". A l'issue des 2 ans et une fois le mobile retourné, le client peut bien entendu louer un autre mobile plus récent.

Attention néanmoins aux conditions générales qui encadrent la location du mobile. En cas de changement d'opérateur avant la fin du contrat de location, la location du téléphone est maintenue et majorée de 5€ par mois. De même, la rupture anticipée du contrat de location (hors motifs légitimes), entraînera la facturation de tous les mois . En cas de non restitution du mobile ou si celui-ci est en en mauvais état, Free Mobile facturera par ailleurs "la somme de 500€ si la résiliation intervient avant la fin du 24ème mois ou la somme de 250€ si la résiliation intervient au-delà du 24ème mois".

Mise à jour 18/12/2013 : Free a retiré la mention des 500€ dans ses CGV comme l'a remarqué notre confrère PC INpact.

Enfin, signalons qu'en cas de panne non prise en charge par la garantie constructeur, l'abonné devra payer les réparations. S'il refuse le devis proposé par Free Mobile, le contrat sera résilié (paiement des mois restant dus). En cas de vol, l'abonné devra "effectuer une déclaration auprès des autorités compétentes et en transmettre une copie à Free Mobile [...] cette notification de disparition ou de vol à Free Mobile entraînera la résiliation immédiate du Contrat du fait de l’utilisateur".