Après SFR, Numericable rachèterait le 1er MVNO Virgin Mobile

16 mai 2014 à 17h31
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

Le groupe Numericable vient d'entrer en négociations avec OMEA Telecom. Il lui propose 325 millions d'euros pour racheter Virgin Mobile.Fin mars, des rumeurs circulaient sur le possible rachat de Virgin Mobile. On parlait de négociations avec SFR qui n'avaient pas abouties, d'un rapprochement avec le deuxième groupe de MVNO El Telecom... sans percer le fin mot de l'histoire. A ce moment-là, Vivendi n'avait pas encore scellé le sort de SFR entre Numericable et Bouygues. En attendant le verdict, les autres rapprochements possibles semblaient en stand-by.

Et puis l'avenir du carré rouge a été confié aux bons soins du câblo-opérateur. Et un mois plus tard, le gagnant dévoile son attention de racheter également Virgin Mobile pour la modique somme de 325 millions d'euros. Vivendi participera aussi au financement à hauteur de 200 millions d'euros, qui concourra à valoriser la participation qu’elle a vocation à détenir dans Numericable après son rapprochement avec SFR, détaille le communiqué de l'opérateur.

Les négociations ont donc commencées avec la société Omea Telecom, maison-mère du premier opérateur virtuel de France, pour reprendre 100% de ses parts. Le fondateur de Virgin Mobile, Geoffroy Roux de Bézieux, se réjouit de ce rapprochement : "Grâce à ce nouvel actionnaire, non seulement ce qui a été entrepris depuis 10 ans va être préservé, dont les effectifs de l’entreprise, mais la société va avoir les moyens de se développer , dans le marché du très haut débit fixe et mobile où les investissements marketing et techniques sont de plus en plus conséquents."

Numericable récupérerait donc en plus des 21.3 millions d'abonnés SFR, 1.7 million d'abonnés Virgin Mobile, soit un parc de clients mobile non négligeable. Mais il évite aussi de perdre un acteur majeur de la téléphonie qui loue actuellement le réseau de SFR pour environ deux tiers de ses clients. Il rapporte, selon la Tribune, environ 100 millions d'euros de chiffre d'affaires très bien margé par an à l'opérateur.

Les autres abonnés Virgin Mobile qui sont positionnés sur le réseau d'Orange (négocié en 2012) et le réseau 4G de Bouygues (négocié en septembre dernier et activé il y a un mois) seraient alors migrés progressivement sur les antennes de SFR.