Foot à la TV : la Ligue 1 à 25€/mois, le pari risqué de Mediapro

mediapro-regarder-football-tv-ligue-1
13 décembre 2019 à 15h55
- Mis à jour le 13 décembre 2019 à 16h11 -

Détenteur d'une large part des droits TV pour les quatre prochaines saisons de Ligue 1, Mediapro a confirmé que sa chaîne dédiée au foot français coûterait environ 25€/mois.

Les fans de foot commencent à savoir à quelle sauce ils seront mangés lors de la saison 2020-2021. En particulier pour regarder la Ligue 1. Alors qu' une petite partie des droits a été récupérée par Canal via un accord avec BeIN Sports, Mediapro en a dit hier un peu plus sur son projet pour la diffusion du championnat français de football. Le groupe, qui s'est taillé la part du lion des droits TV de la compétition dès la saison prochaine, entend faire payer le prix fort pour regarder la Ligue 1 à la télé ou en streaming.

Le prix s'envole pour regarder la Ligue 1

Jaume Roures, PDG de Mediapro, l'a confirmé hier à l'occasion de l'Assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP). Le groupe compte commercialiser sa future chaîne ou son futur bouquet à un "prix autour de 25 euros par mois", rapporte L'Equipe. C'est le tarif qui lui permettrait d'équilibrer son lourd investissement dans les droits du championnat français, 800 millions d'euros pour les quatre prochaines saisons. Ce à condition de recruter 3 à 3,5 millions d'abonnés : le pari est plus qu'osé. De nombreux fans décrètent déjà qu'ils boycotteront un service jugé bien trop cher. En comparaison, BeIN Sports, qui détient à peu près le même nombre de rencontre, ne coûte que 15€/mois...

Côté distribution, le futur bouquet Mediapro serait a priori disponible via tous les canaux : box des opérateurs ou service direct en streaming (OTT). Le groupe indique même être en contact avec les géants d'Internet :  « L'idée est de discuter avec Facebook, Amazon ou Apple, en plus des distributeurs traditionnels, confie ainsi Jaume Roures aux Echos, même si je ne peux pas encore vous dire avec qui nous allons signer ».

Canal vs Mediapro : querelle de chiffres

Conscient de l'effort financier demandé aux supporters, Mediapro s'emploie à les convaincre qu'ils en auront pour leur argent. "Le foot français aura sa maison l'été prochain et ce sera nous", promet ainsi son directeur général pour la France, Julien Bergeaud. Au programme de la future chaîne : "plus de 80%" des rencontres de Ligue 1 et 80% de la Ligue 2. Avec notamment le match d'ouverture du vendredi soir et l'affiche du dimanche soir.

Des privilèges qu'ont tenté de faire oublier Canal+ et BeIN Sports via une communication "un peu trompeuse" il y a quelques jours, pique au passage Mediapro. La chaîne cryptée, qui vient de racheter les droits remportés par le bouquet qatari, a en effet annoncé il y a quelque jours que la "Ligue 1 restera sur Canal Plus jusqu'en 2024", par la voix de son directeur général Maxime Saada.

La chaîne cryptée diffusera effectivement... 76 matches par saison, dont 28 des 38 affiches de chaque journée. Dans le détail, le lot concerné porte sur deux rencontres par journée (samedi à 21 heures et dimanche à 17 heures). Avec 28 matches de choix 1, 10 matches de choix 3 et 38 matches de choix 4. Sur ce total, néanmoins, Canal+ disposera de l'exclusivité sur seulement 57 rencontres, tandis que 19 seront diffusées simultanément par Mediapro, a tenu à rappeler la LFP dans un communiqué.

Une chaîne 100% foot français

Mediapro l'assure, donc : sa future chaîne TV dédiée à la Ligue 1 disposera des meilleurs matches. Il héritera aussi, au passage, du magazine dédié au championnat, le successeur du Canal Footbal Club. Pour valoriser son futur service, le groupe affiche aussi l'ambition de "magnifier le produit, le jeu, l'action" en mettant l'accent sur la 4K, et de "nouvelles caméras avec angles de vision totalement innovants et immersifs".

Enfin, cette chaîne 100% Ligue 1 entend réserver une place plus grande à la vie des clubs et donner de la visibilité aux supporters. Un projet global, donc, pour lequel Mediapro estime que les abonnés seront prêts à débourser 25 euros par mois, soit tout de même 300 euros par an. Soit le prix d'un abonnement annuel en tribune ...

Mediapro : la Ligue des Champions en renfort de la Ligue 1 ?

A un tel prix, le risque est évidemment que les amateurs de ballon rond ne se détournent de l'offre légale pour regarder la Ligue 1 en streaming sur des plateformes exotiques. Des habitudes déjà solidement rodées chez des aficionados exaspérés par la multiplication des abonnements pour regarder le foot à la TV, et donc l'impossibilité de se payer l'accès à toutes les compétitions.

Pour la saison 2020-2021 de foot, seront ainsi en lice :

  • Mediapro pour la Ligue 1 et la Ligue 2, mais peut-être aussi la Ligue des Champions ! Le groupe a en effet indiqué hier qu'il discutait avec RMC Sport pour un éventuel rachat de la dernière saison confiée par l'UEFA à la filiale d'Altice. Le groupe espagnol trouverait ainsi de quoi sérieusement muscler son offre foot pour son lancement.
  • Canal+ et BeIN Sports : un peu de Ligue 1 et les championnats d'Angleterre (Premier League) sur Canal et les championnats d'Espagne (Liga), d'Italie (Seria A) et d'Allemagne (Bundesliga) sur BeIN. Un ensemble que l'on ne pourra bientôt obtenir que via Canal+, qui deviendra distributeur exclusif de BeIN Sports à partir de juin prochain.
  • RMC Sport avec la Premier League (sous-licenciée par Canal), le championnat du Portugal (Liga Nos) et une dernière saison de Ligue des Champions et d'Europa League en exclusivité. A moins, donc, que la filiale d'Altice ne se sépare de ce programme aussi prestigieux qu'onéreux, au profit, donc, de Mediapro.

A partir de la saison suivante (2021-2022), en revanche, les choses devraient se simplifier quelque peu avec le retour des coupes européennes sur Canal+ et BeIN Sports, en plus des championnats étrangers et d'une portion congrue de Ligue 1. Une force de frappe qui risque de donner du fil à retordre à l'offre 100% championnat français de Mediapro...