5 questions sur la nouvelle Bbox Wi-Fi 6 de Bouygues Telecom

Bouygues Telecom : tout savoir sur la nouvelle Bbox fibre
16 janvier 2020 à 11h35
- Mis à jour le 9 juillet 2020 à 13h08 -

Design, meilleur Wi-Fi, fibre optique, disponibilité : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle box présentée par Bouygues Telecom mardi 14 janvier 2020.

Bouygues Telecom a présenté mardi 14 janvier une nouvelle Bbox au design surprenant. Et surtout une ambition phare : améliorer la connexion Internet à la maison. Pourquoi l'opérateur a choisi de rompre avec les codes de la box Internet ? Comment son nouveau boîtier va-t-il permettre d'augmenter le débit à la maison ? Et surtout qui peut profiter de ce modem de nouvelle génération, et à quel prix ? Nous avons assisté à la présentation de cette Bbox Wi-Fi 6. L'occasion de prendre en main ce nouveau modem Bouygues Telecom pour répondre à ces questions.

Comment avoir la Bbox Wi-Fi 6 de Bouygues ?

Cette nouvelle box est réservée aux clients éligible aux offres fibre de Bouygues Telecom. Et pas n’importe lesquels : ne peuvent en bénéficier qu'en optant pour son abonnement haut-de-gamme, l’offre Bbox Ultym fibre. Une formule proposée à 27,99 euros par mois la première année, puis 45,99, qui inclut également un bonus au choix (dont Canal+ Séries) ainsi que le bouquet presse LeKiosk. Côté débit, il est possible d'espérer jusqu'à 2 Gb/s en réception et 600 Mb/s en émission grâce à la Bbox Wi-Fi 6. L'offre inclut également un répéteur Wi-Fi pour améliorer le réseau sans-fil de votre logement.


Pourquoi la Bbox Wi-Fi 6 est-elle verticale ?

Bouygues Telecom a mené l'enquête et constaté que les internautes français veulent avant tout une bonne connexion Internet au sein du foyer. Et même quand on dispose d'un bon débit grâce à la fibre optique, le Wi-Fi constitue souvent un "goulot d'étranglement" alors que le nombre d'appareils connectés au réseau local va croissant. C'est donc l’amélioration de la qualité de la connexion Wi-Fi à la maison qui a guidé la conception de cette Bbow Wi-Fi 6, dont la fabrication a été confiée à Sagemcom.

Une ambition qui s'appuie, sans surprise, sur de nouvelles technologies, comme nous le verrons par la suite. Mais aussi sur une nouvelle approche en matière de design : une box verticale, haute de 23 cm, pour une emprise de 14 x 15 cm à la base. Le modem Bouygues millésime 2020 est en effet coiffé d'un bloc Wi-Fi dont la mission est de mieux distribuer le signal au sein du foyer. Grâce, d'une part à, son positionnement haut, à distance des autres composants de la box, afin de  perturber le moins possible la diffusion du signal. Mais aussi par la disposition de ses huit antennes, deux sur chaque face du bloc supérieur, "pour une diffusion efficace du Wi-Fi, étendue et performante", fait valoir l'opérateur. Autre argument avancé en faveur de la verticalité : le passage du format boîtier classique au format "tourelle" doit permettre d'améliorer la circulation de l'air et le refroidissement de la box, afin de la rendre la plus silencieuse possible.

Le design de la nouvelle box fibre de Bouygues Telecom

Source : blog Bouygues Telecom

Enfin, pour améliorer encore la propagation du signal, Bouygues Telecom souhaitait que son nouveau boîtier puisse "sortir du placard" et trôner au milieu du salon. Raison pour laquelle l'opérateur a soigné le design et opté pour une couleur noire, avec une molette cuivrée rappelant les codes de la hi-fi. Limite de cette approche : elle ne fera pas disparaître les deux, voire trois câbles (alimentation, fibre optique, téléphone fixe éventuellement) qui raccorderont l'équipement et alourdiront forcément l'ensemble, tout sobre et épuré qu'il soit...

Les Français veulent régler leurs problèmes de Wi-Fi

C’est, selon Bouygues, la principale préoccupation manifestée par les utilisateurs, mise en évidence par une enquête Opinion Way dévoilée lors du lancement de la Bbox Wi-Fi 6. Alors qu’ils détiennent de plus en plus d’appareils connectés à Internet à la maison, souvent simultanément, seuls 26% des sondés jugent leur connexion Wi-Fi satisfaisante, et 39% déclarent rencontrer un problème sur le réseau sans-fil au moins une fois par semaine.

Ce sont avant tout ces difficultés et cette insatisfaction qui ont guidé la conception du nouveau boîtier Bbox, a souligné Benoît Torloting, directeur général adjoint des opérations grand public et entreprises. Une solution préférée à celle d'un nouvel équipement "très évolué avec plein de fonctionnalités" comme on a pu en voir apparaître chez Free puis SFR depuis un an.

Pourquoi il y a une molette sur la Bbox Wi-Fi 6 ?

C’est l’une des curiosités du dernier-né des modems de Bouygues Telecom. Une molette en façade, afin de naviguer dans les menus d’un petit écran LCD (320x240). Celui-ci s’allume au-dessus lorsque l’on approche la main de la molette. On la tourne pour accéder aux différents menus de la Bbox, on appuie dessus pour sélectionner. Une interface de navigation qui n’est pas sans rappeler celle d'appareils en vogue dans les années 2000, comme les premiers iPod…

Utilisation du nouveau modem fibre Bouygues grâce à la molette

 

Il y a du pour et du contre : un écran tactile aurait été plus à la page, mais son utilisation pas forcément simple sur un écran de cette taille, surtout sur un équipement rarement à hauteur d'yeux. Peut-être plus fragile aussi : le choix de la molette s'est ainsi imposé en raison de sa "robustesse", indique-t-on chez le FAI. Celle-ci a aussi supplanté les boutons – envisagés sur les premières moutures de la carrosserie de la Bbox Wi-FI 6 :  

Evolution du design de la box fibre Bouygues 2020

Notons enfin qu'en cas d'allergie irrémédiable à l'esprit molette, il restera une alternative. On pourra en effet piloter cette box Bouygues de façon tactile sur smartphone ou tablette, grâce à l'application permettant de commander le modem à distance.

Cette molette répond aussi à la volonté de l'opérateur de simplifier l’utilisation de l'équipement. Elle est "immédiatement perceptible et on ne se pose plus la question de quoi faire et où appuyer", résume-t-il. A l’usage, même si nos doigts ne peuvent s'empêcher de regretter le tactile, force est de constater que le système par molette remplit sa mission. Ce dernier permet ainsi d’accéder en un tournemain aux réglages et différentes fonctionnalités.

Bouygues Telecom : connexion au wifi via QR Code sur la box fibre

On en retient une, bien pensée : l’affichage d’un QR code (ci-dessus), qu’il suffit de scanner pour se connecter au Wi-Fi. Lors d'une rapide prise en main du modem de test présenté par Bouygues Telecom, nous avons pu expérimenter ce système qui s'est avéré convaincant. Avec un scanneur générique de smartphone pour flasher le QR Code, la connexion au réseau sans-fil distillé par la box s'est établie instantanément. On trouvera également dans les menus pilotés par la molette des outils de diagnostic, en particulier un test de débit

A quoi sert le Wi-Fi 6 de la Bbox 2020 ?

L’une des principales innovations de la Box dévoilée hier par Bouygues Telecom est l’intégration de la norme Wi-Fi 6. Un nouveau standard sans-fil dont les bienfaits sont multiples : accroissement du débit, mais aussi meilleure gestion des connexion simultanées, limitation des interférences avec d'autres réseaux, ou moindre consommation d'énergie pour les appareils connectés. 

S'agissant des débits à proprement parler, le FAI en a dit plus sur les vitesses de téléchargement que l'on pourrait escompter sur les deux fréquences exploitées par ce nouveau modem. En termes de débits théoriques cumulés, le chiffre de 4,8 Gb/s est avancé sur la bande 5 Ghz, et 1,15 Gb/s sur la bande 2,4 GHz. Mais en réalité, il serait possible d'aller jusqu'à 3,6 Gb/s sur le 5 GHz et 900 Mb/s sur le 2,4 GHz en conditions idéales et avec plusieurs terminaux connectés, précise l'opérateur. Dans la pratique, ce dernier évoque des "transferts de données nettement plus rapides, jusqu’à 40% si un seul appareil est connecté au routeur Wi-Fi".

Reste que le Wi-Fi 6 est pour l'instant un pari sur l’avenir : l’écrasante majorité des appareils utilisés actuellement par le grand public ne sont compatibles au mieux qu’avec le Wi-Fi 5. C'est d'ailleurs la raison invoquée par Orange pour expliquer l'absence de la norme sans-fil de dernière génération sur sa dernière née, la Livebox 5. Même explication pour Free et sa Freebox Pop . Une maturité pour l'instant limitée, dont ne disconvient pas Bouygues Telecom. L'opérateur justifie néanmoins ce choix en anticipant un développement rapide du Wi-Fi 6, un pronostic qu'a aussi fait son concurrent SFR sur sa Box 8.

La nouvelle Bbox permettra-t-elle de bénéficier d'une meilleure connexion même avec des terminaux intégrant des normes Wi-Fi antérieures ? Oui, affirme Bouygues Telecom, soulignant que son nouvel équipement, en embarquant le Wi-Fi 6, apporte aussi "toutes les dernières fonctionnalités qui sont éprouvées sur le Wi-Fi 5", et en fera bénéficier les terminaux compatibles avec ce standard. Les améliorations issues du design que l'on a abordées plus haut profiteront elles aussi à tous les terminaux, quelle que soit leur norme Wi-Fi, complète le FAI.

Enfin, pour étendre la couverture sans-fil au sein du foyer, cette nouvelle Bbox sera en outre accompagnée d'un nouveau répéteur (fourni gratuitement sur demande). Arborant la même livrée que sa grande sœur, il sera lui aussi compatible avec le Wi-Fi 6 "intelligent". Il suffira, promet l'opérateur, de le brancher "dans les zones les plus difficiles d’accès du foyer pour étendre automatiquement la couverture".

Bouygues Telecom : le nouveau répéteur Wi-Fi de la Bbox Ultym fibre

Fibre : quel débit sur la Bbox Wi-Fi 6 ?

Le fournisseur d'accès s’est donc attaché à améliorer la vitesse de connexion en Wi-Fi en sortie de son nouveau modem. Mais l’amélioration du débit filaire est également à l’ordre du jour. La Bbox Wi-Fi 6 dispose en effet d'un port fibre 10 Gb/s. Il n'est pas exploité à pleine capacité pour l'instant, puisque les offres de l'opérateur ne permettent pas de dépasser les 2 Gb/s. Cela permettra néanmoins de profiter de vitesses de transfert de plusieurs Gb/s via une connexion filaire sur le réseau local.

Connectique de la nouvelle Bbox : 4 ports 1 Gb/s et un slot compatible fibre 10 Gb/s

S'agissant du débit maximum proposé par l'opérateur, il y a aussi deux cas de figure (pour l'instant) :

  • Les clients souscrivant une offre Bbox Ultym après le 6 juillet 2020 peuvent prétendre à un débit allant jusqu'à 2 Gb/s en réception et 600 Mb/s en émission. Mais attention : cela ne sera utile qu'avec un ordinateur relativement récent disposant d'une carte réseau 2,5 Gb/s. Sinon, il faudra se "contenter" d'un débit maximum de 1 Gb/s, délivré par l'un des quatre ports Ethernet de la Bbox Wi-Fi 6.
  • Les abonnés Bouygues Telecom ayant souscrit leur offre Bbox Ultym avant le 6 juillet restent, pour l'instant, sur les conditions de débit initialement prévues par leur contrat. A savoir jusqu'à 1 Gb/s en réception et 500 Mb/s en émission.

A noter que cette nouvelle Bbox fait désormais l'économie d'un boîtier de raccordement fibre (ONT) externe. Cet élément est désormais directement intégré au modem. Un équipement et des câbles en moins, se réjouiront les internautes désireux de simplifier leur installation. Une contrainte, en revanche, pour les utilisateurs dont le point de terminaison optique est éloigné du lieu de branchement du modem (garage, armoire technique...). Ceux-là pourront bénéficier d'un ONT externe à raccorder ensuite à la box grâce à un câble RJ45. En revanche, explique Bouygues Telecom, avec cette installation, leur débit maximum théorique se cantonnera à 1 Gb/s.


Bbox Wi-Fi 6 : les caractéristiques détaillées

Voici la fiche technique de la nouvelle box Internet de Bouygues Telecom en résumé :

  • Référence : Modem Bbox Fibre Wi-Fi 6
  • Wi-Fi : Wi-Fi a, Wi-Fi b, Wi-Fi n, Wi-Fi 5 (Wi-Fi ac), Wi-Fi 6.
  • Ecran : 320×240, LCD couleur.
  • Connectique : 4x ports Ethernet 1Gb/S, 1x port Ethernet 10Gb/s, 2x ports USB-3, 1x port RJ11.
  • Le modem-routeur est livré avec un module optique SFP.
  • Poids : 1,46 kg
  • Dimensions : 141x152x231mm
A lire aussi