Observatoire 2016 de la FIRIP : les Réseaux d'Initiative Publique sources d'emplois !

21 avril 2016 à 14h30
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h35 -

La Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique, la Caisses des Dépôts et l'IDATE publient l'Observatoire 2016 des sociétés intervenant dans le secteur. Un bilan encourageant pour une filière créatrice de milliers d'emplois en France.

Pour ce bilan 2016 de la FIRIP, présenté à l'occasion du lancement officiel par Altitude Infrastructure/NGE et la Région du RIP Rosace, le réseau fibre optique en Alsace, a été présenté l'Observatoire des RIP 2016. La Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique en a profité pour annoncer la demande de la création d'une vraie filière emploi, avec un objectif majeur : développer la formation et la création d'emplois autour de du secteur du déploiement de la fibre optique et des réseaux numériques sur les zones d'initiatives publiques. Cet événement a été officialisé avec la signature d’une charte pour l’emploi avec NGE, par Antoine Metzger, Président du Directoire de NGE et Philippe Richert (Président du Conseil régional d'Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Ancien Ministre et Président de l’Association des Régions de France.

La filière numérique des RIP, la solution anti-chômage !

Selon Etienne Dugas, Président de la FIRIP, "Ce sont 21 000 emplois possibles en 2020 en supposant une croissance moyenne annuelle de près de 30%… et compte-tenu des déploiements fibre optique en zone d’initiative privée. Ce sont 30 000 personnes à former à l’horizon 2020, dont 10 000 emplois nouveaux à créer".

Ce différentiel apparent dans les chiffres s'explique par une partie des formations du secteur qui sont liées aux zones d'initiative privées, gérées par les OCEN, donc non pris en compte par rapport à cet Observatoire de la FIRIP. Autre aspect important, une partie de ces postes pourrait être assurés par du personnel en insertion sociale ou en reconversion.

Les emplois sur les RIP



6000 emplois sur la filière des RIP en 2015, mais peut mieux faire

Malgré une progression en termes d’effectifs de plus de 124% entre 2012 et 2015, l'année 2015 a été très compliquée sur les RIP. Comme nous l'expliquait Etienne Dugas, Président de la FIRIP, "avec des retards dans le Plan France THD, sa validation par la Commission Européenne et les déclenchements des financements pour le déploiement de réseaux de fibre optique, des incertitudes liées au possible rachat de Bouygues Telecom, des coupes dans les budget des régions et surtout une année 2015 avec deux élections. Un élément de frilosité supplémentaire dans les collectivités, et au global, les chantiers d'infrastructures n'ont pas été aussi nombreux qu'attendus !".

Les emplois directement liés à la filière numérique sur les RIP représentent 6000 salariés (ou équivalent à temps plein), au lieu des 7000 escomptés en 2015, mais avec toujours une progression de +17%. Cependant, la FIRIP est plutôt confiante sur l'avenir, avec sur 2016 à nouveau une progression estimée à 50% (9000 emplois, puis 12000 en 2017 avec +33% de progression). De très nombreux gros déploiements sont entamés, en Bretagne, dans le PACA, en Alsace ou encore dans l'Aisne et depuis peu en Vendée avec Orange.

Le numérique sur les RIP source de développement économique


Sur 2014, au-delà des emplois directement et indirectement induit par ce secteur d'activité, la FIRIP a pu constater une réelle corrélation entre présence de réseau en fibre optique sur RIP et un impact sur le développement économique des territoires. Ainsi le nombre de création de sociétés est en moyenne supérieur de 11,3% (même 17% dans les communes ente 10 000 et 50 000 habitants.
Logiquement, le taux de chômage aussi est nettement plus faible déjà sur 2014 sur les zones avec un RIP concerné par un réseau en fibre optique. On retrouve des taux de chômages de 1,5% à presque 15% plus faible selon la taille de la zone d'emploi, avec une moyenne nationale plus faible de presque 7% !

Observatoire des RIP


Sur 2015, avec des RIP sur lesquels le nombre de prises en fibre optique plus élevés, ces chiffres devraient encore se renforcer en faveur des RIP qui auront déployer des réseaux en fibre optique. Plutôt que se chamailler sur des textes de lois qui à force de remaniement n'ont plus aucun impact, la preuve sur le terrain montre concrètement que pour lutter conter le chômage, accélérer les investissements pour déployer le très haut débit et surtout la fibre optique est une solution efficace.

Si ce sujet des déploiements des réseaux fibre optique sera un sujet majeur de la prochaine élection présidentielle, il est a espérer que cette même élection ne suscite pas encore un ralentissement dans les intentions de projets fibre optique sur les régions...

La formation sur la filière numérique des RIP



La FIRIP et les acteurs industriels de la filière télécom sur les RIP

La FIRIP a fêté ses 3 ans d'existence fin 2015, et regroupe actuellement 160 entreprises, pour un chiffre d’affaires de plus de 1,45 milliard d’euros en 2015 sur les RIP (en progression de 15% sur un an). La Fédération inclut les divers métiers de la chaîne de valeur des RIP, avec une représentation assez hétérogène des divers acteurs du secteur, même sur les 22% des membres qui ont moins de 3 ans d'activités et 50% qui ont moins de 6 ans d'existence.

Cette nouvelle filière a déjà généré en 10 ans plus de 4 milliards d'euros d’investissement, financés à parts égales par le Public et le Privé, participe activement au grand chantier du déploiement du THD via le plan France THD, estimé à plus de 25 milliards d'euros.