Club Internet : exemple de gestion d'un noeud de raccordement

3 juillet 2009 à 17h06
- Mis à jour le 22 janvier 2019 à 19h36 -

Comment Club Internet procède-t-il pour gérer et suivre l'évolution du nombre de ses abonnés ADSL dans les 500 NRA qu'il a déjà dégroupé ? Tous les éléments de réponse suite à la visite d'Ariase dans les locaux de Club Internet à Paris.

Comment Club Internet procède-t-il pour gérer et suivre l'évolution du nombre de ses abonnés ADSL dans les 500 NRA qu'il a déjà dégroupé ? Tous les éléments de réponse suite à la visite d'Ariase dans les locaux de Club Internet à Paris.

 

Les enjeux de la gestion d'un NRA

En sa qualité de fournisseur d'accès ADSL, Club Internet développe son réseau en dégroupant les noeuds de raccordement d'abonnés (NRA) de France Télécom. Le NRA est un local technique où convergent les lignes téléphoniques des internautes abonnés à l'ADSL et au sein duquel France Télécom et les opérateurs alternatifs installent leurs propres équipements appelés DSLAM (Digital Suscriber Line Access Multiplexer). Les serveurs des FAI sont reliés directement par fibre optique aux DSLAM de ces noeuds de raccordement.

noeud de raccordement

Une équipe de Club Internet est dédiée au suivi en temps réel et à la gestion prévisionnelle de la capacité de chaque NRA. L'enjeu stratégique de cette équipe est primordiale. Il s'agit de prévoir, planifier et suivre l'évolution du nombre d'abonnés Club Internet connectés aux DSLAM Club Internet dans chaque NRA où le réseau de l'opérateur est présent. Pour Club Internet, l'objectif est double : d'une part, il est crucial de disposer en permanence d'une capacité d'accueil assez grande pour faire techniquement face à la croissance commerciale du nombre d'abonnés ; et d'autre part il est aussi impératif de maîtriser les coûts des installations pour éviter le suréquipement et mieux répartir les ressources. Il s'agit donc de piloter le parc de noeuds de raccordement et de trouver un juste équilibre pour éviter qu'il n'y ait ni trop de DSLAM (matériel cher si pas utilisé) ni pas assez (abonnés mécontents et dégroupage total impossible).

 

Suivi de la capacité d'un site NRA

Les ingénieurs de Club Internet utilisent plusieurs outils pour gérer les NRA et anticiper la croissance du nombre d'abonnés. Ainsi, Club Internet dispose de statistiques pour chacun de ses noeuds de raccordement. L'exemple ci-dessous est un graphique mis en place par Club Internet et qui nous montre le processus de gestion de suivi de la capacité du NRA.

NRA club internet

Il faut plusieurs mois de délais entre la commande de lignes par Club Internet et la mise en service effective par France Télécom.


On constate que le suivi se fait en 2 étapes principales. D'une part, Club Internet surveille le comportement du NRA en observant la croissance de ses abonnés connectés au site en question. Le relevé du nombre d'abonnés est permanent mais il est pointé, dans ce cas précis, 2 fois par mois. Ainsi, ce NRA a vu son nombre d'abonnés Club Internet passer de 250 en juin 2006 à plus de 350 en janvier 2007. Par conséquent, Club Internet anticipe et commande déjà 256 lignes supplémentaires à France Télécom. Pourquoi une telle anticipation ? Tout simplement pour pour faire face aux délais de livraison de France Télécom et des équipementiers qui peuvent atteindre de 2 à 6 mois. Ce délai correspond en réalité à une étude technique de faisabilité réalisée par France Télécom qui prévoit le câblage, l'alimentation éléctrique et l'emplacement des futurs équipements de Club Internet.

Après la phase de suivi de croissance qui s'achève par la production et l'installation de nouveaux équipements DSLAM, Club Internet passe à la phase de prévision de croissance du site. Il s'agit donc d'estimer le rythme d'augmentation du nombre d'abonnés pour déterminer 12 mois à l'avance la date prévisionnelle du prochain déclenchement d'une commande de lignes. Sur le schéma, on note ainsi qu'une commande de lignes début janvier 2007 débouche sur une mise en service début juin, et enfin sur une nouvelle prévision de commande pour janvier 2008.

Conclusion

Le cauchemar des équipes de Club Internet ? La saturation du NRA qui frustre les abonnés et les fait résilier.

Le travail de prévision Club Internet s'étale au final sur une période de 18 mois. Il faut compter 6 mois entre la commande et l'installation des nouvelles lignes, et observer la croissance du site sur une nouvelle période de 12 mois. Les objectifs de ce travail d'analyse et de prospection sont importants. Club Internet doit garantir à ses abonnés des NRA de taille suffisante pour éviter la saturation. Il est en effet difficile de fidéliser un client avec un forfait non-degroupé quand celui-ci est éligible au dégroupage total et aux offres Triple Play comme Club Internet3.

Les moyens mis en oeuvre par Club Internet sont à la hauteur des enjeux. La gestion des sites est pilotée au niveau national mais réalisée avec des équipes décentralisées plus réactives. Club Internet utilise un outil de prédiction spécifique pour gérer le suivi de capacité mais travaille parallèlement sur l'anticipation et la gestion des risques, comme par exemple les retards de livraison ou la saturation des NRA (pas assez de place pour ouvrir un DSLAM supplémentaire...). Chaque fournisseur d'accès ADSL possède un outil de gestion équivalent à celui là pour gérer son propre parc de NRA.

L'équipe Ariase tient à remercier toutes les équipes des différents services de Club Internet pour le temps accordé, leur gentillesse et la richesse des informations transmises :-)

Opérateurs Réseaux