Les réflexes avant de changer de forfait mobile

carte-sim-telephone
3 décembre 2019 à 14h55
- Mis à jour le 3 décembre 2019 à 14h57 -

Calculer les frais de résiliation de votre forfait mobile Si vous détenez un forfait mobile sans engagement, vous pouvez mettre un terme à votre contrat à n’importe quel moment sans frais.

Si vous êtes titulaire d’un contrat mobile avec un engagement de 12 mois, en cas de résiliation anticipée, vous êtes redevable des mensualités restantes jusqu’à la date de fin d’engagement.

Si vous avez souscrit à un forfait mobile avec un engagement de 24 mois, en cas de résiliation la première année d’abonnement, vous devez payer 100% des mensualités restantes jusqu’à la fin du 12ème mois et 25% des mensualités du 13ème au 24ème mois d’abonnement et ce grâce à la loi Chatel. Et si la résiliation de votre forfait mobile intervient la deuxième année d’abonnement, vous êtes redevable d’un quart des mensualités restantes jusqu’à la date de fin d’engagement.

Avant de changer de forfait mobile, il est donc important de calculer vos frais de résiliation, qui peuvent s’avérer être coûteux en cas de rupture anticipée de votre contrat.

A savoir : vous pouvez demander l’exonération des frais de résiliation auprès de votre opérateur mobile en cas de motif dit « légitime » (licenciement, déménagement à l’étranger ou en zone non couverte, augmentation des tarifs par l’opérateur mobile, surendettement, mise en détention, liquidation judiciaire, décès, handicap, maladie, hospitalisation longue etc.).

Pour résilier votre forfait mobile sans frais en cas de motif légitime, vous devez effectuer une demande auprès du service client de votre opérateur et faire parvenir à ce dernier un justificatif correspondant à votre situation.

obtenir son code rio avec le 3179

Conserver son numéro de mobile en changeant de forfait

Si vous souhaitez profiter d’une meilleure offre mobile plus attrayante chez un opérateur concurrent, sachez que vous avez la possibilité de conserver gratuitement votre numéro de téléphone mobile grâce à la portabilité du numéro.

En plus de transférer votre numéro de téléphone, votre futur opérateur se charge de résilier votre abonnement mobile auprès de votre opérateur actuel. Vous n’avez donc pas besoin d’envoyer une lettre de résiliation à votre opérateur mobile pour mettre un terme à votre contrat.

Pour effectuer la portabilité de votre numéro, il vous suffit de communiquer à votre nouvel opérateur votre code RIO (Relevé d’Identité Opérateur). Pour connaître cet identifiant à 12 caractères, vous devez composer le 3179 depuis la ligne mobile concernée (boite vocale gratuite). A la fin de votre appel, vous recevrez automatiquement un SMS avec votre code RIO ainsi que votre date de fin d’engagement si votre contrat est encore soumis à une période d’engagement.

Choisir le bon forfait mobile avant de se lancer

Autre étape importante avant de changer de forfait mobile, faites le point sur vos attentes. En effet, vos besoins en matière de téléphonie peuvent évoluer, il est donc nécessaire d’évaluer votre consommation téléphonique mensuelle, le nombre de SMS et de MMS, les appels vers l’étranger, sans oublier votre consommation data pour la partie internet mobile.

Pour vous aider à trouver le forfait mobile qui correspond à vos besoins mais également à votre budget mensuel, vous pouvez utiliser notre comparateur de forfaits mobiles ou découvrir notre sélection des meilleures offres de téléphonie mobile du moment. En quelques clics, vous pouvez ainsi trouver l'abonnement qui correspond à vos besoins et ne rien rater des bons plans disponibles sur le marché.

Vérifier la couverture mobile de l’opérateur

Autre réflexe à avoir avant de changer de forfait mobile, vérifiez la couverture mobile proposée par l’opérateur autour de chez vous, mais également sur votre lieu de travail ou encore dans les endroits que vous fréquentez le plus.

Pour cela, n’hésitez pas à effectuer un test de réseau mobile à l’aide de votre adresse pour découvrir qui est le meilleur opérateur mobile dans votre commune. Le gendarme des Télécoms, l’ARCEP, met également à votre disposition des cartes de couverture mobile qui vous permettent de contrôler les réseaux des différents acteurs présents sur ce marché.

Changement de forfait : avec ou sans l’achat d’un nouveau mobile

Le changement de forfait mobile est souvent le bon moment pour se demander s’il faut acheter un nouveau téléphone. Pour profiter d’un smartphone à un prix avantageux, plusieurs opérateurs proposent en effet des forfaits avec un nouveau téléphone inclus.

Toutefois, pour bénéficier d’un prix subventionné lors de l’achat de ce nouvel appareil, vous devez en contrepartie, vous engager sur une période de 12 mois ou de 24 mois. De plus, l’abonnement mobile est généralement facturé à un tarif mensuel plus élevé.

Si vous avez besoin d’un nouveau téléphone mobile, vous avez également la possibilité d’acheter l’appareil vous-même et de souscrire en parallèle à un forfait mobile sans engagement moins cher. Cette solution plus coûteuse au moment de l’achat, s’avère être le plus souvent, la moins onéreuse sur le long terme.

Autre possibilité, vous pouvez conserver votre téléphone actuel et changer de forfait mobile. Si cela n’est pas déjà fait, pensez simplement à désimlocker votre appareil afin que ce dernier puisse accueillir, sans problème, la carte SIM d’un autre opérateur.

Vie pratique