Noos Numericable : les Déçus du câble se multiplient

15 février 2007 à 18h14
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

Une nouvelle association d'abonnés déçus des services de Noos Numericable se forme dans les départements de la Drôme et de l'Ardèche."C'est une révolte ? Non Sire, c'est une Révolution" ! Cette célèbre réplique résume assez bien la situation actuelle du cablo-opérateur Noos Numericable. Après la publication d'articles et de reportages sur la colère d'abonnés mécontents de l'opérateur, des collectifs s'organisent ici et là.

L'association des "Déçus du câble" fait des émules. Des clients de Noos Numericable viennent de créer le collectif des "Déçus du câble Drôme Ardèche" pour faire entendre leurs voix auprès du FAI. C'est par l'intermédiaire d'un appel lancé dans le quotidien régional Dauphiné Libéré que Didier Raoult, le porte parole du nouveau collectif, a commencé à réunir plusieurs dizaines de témoignages.

Il semblerait que les doléances des clients de la Drôme et de l'Ardèche soient sensiblement identiques à celles d'autres villes comme Rennes, Vitré, Paris, ou encore Nantes, Metz et Lyon. Des problèmes de qualité de connexion (haut-débit et/ou télévision) et des contentieux avec les services administratifs ou commerciaux de Noos Numericable sont souvent à l'origine de la colère des abonnés.