Nouvelle Freebox : lancement imminent ?

free-fbtw
14 octobre 2019 à 11h14
- Mis à jour le 14 octobre 2019 à 13h56 -

La guerre des box Internet fait rage : après Orange, Free pourrait lancer son nouvel équipement Internet dès le mois prochain.

Free et sa maison-mère Iliad l'ont annoncé il y a quelques mois déjà : une nouvelle Freebox doit faire son apparition sans tarder. Et l'opérateur n'a manifestement pas l'intention de traîner pour lancer sa nouvelle offre Internet. Le nouvel équipement promis au printemps dernier pourrait même débarquer dès cet automne pour venir renouveler les offres Internet Free.

Une nouvelle Freebox en urgence

Malgré le lancement de deux nouvelles box fin 2018, les performances commerciales ne sont toujours pas au rendez-vous pour Free. En témoignent les résultats trimestriels en demi-teinte qu'aligne Iliad depuis un an sur l'Internet fixe. Sans surprise, la Freebox Delta, orientée vers le très haut-de-gamme, n'a pas résolu les difficultés du fournisseur d'accès sur le segment des offres Internet plus abordables.

ll y a donc urgence à relancer la machine, et quoi de mieux qu'une nouvelle Freebox pour y parvenir ? Lors de la présentation de ses résultats, le patron de la marque, Xavier Niel, avait ainsi confirmé que ce nouvel équipement potentiellement salvateur serait lancé avant la fin de l'année. Ce serait même plut tôt que cela, dès le mois de novembre, selon les informations récoltées par Le Monde.

Une Freebox pas cher et qui rapporte gros ?

Une nouvelle box Free, d'accord, mais encore faut-il qu'elle séduise le chaland. Là où des offres pas chères comme la Freebox Mini 4K ou Révolution peinent aujourd'hui à conquérir de nouveaux clients. Xavier Niel n'avait pas fait mystère de ses intentions en mai dernier :"retrouver un centre de gamme qui soit une offre accessible transparente qui fasse rêver".

Reconquérir le public avec une Freebox à petit prix, donc. Et vite. Il y a quelques jours, Android TV Rumors évoquait ainsi l'empressement de Free. Soucieux d'aller au plus vite, le FAI ne concevrait pas ce nouveau matériel en interne. Dérogeant à ses habitudes, Iliad aurait confié la fabrication de cette prochaine Freebox à un constructeur tiers pour parer au plus pressé. Et pour contenir les coûts, aurait choisi un processeur plus abordable en choisissant une solution Amlogic plutôt que Qualcomm. 

Là aussi, on retrouve les objectifs affichés il y a quelque temps par Xavier Niel. "Etre capable d’aller convaincre des abonnés tout en ayant une box qui ne coûte pas des fortunes à fabriquer". Une nouvelle Freebox vite fait et pas cher se profile donc. Reste à savoir si elle permettra aux clients - et à Free - d'y trouver leur compte.