Le réseau mobile d'Orange sacré numéro un par l'ARCEP

24 juin 2014 à 13h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

L'ARCEP a publié son enquête sur la qualité des services mobiles. Orange garde largement la tête, devant Bouygues qui chipe la deuxième place à SFR, et Free Mobile obtient des résultats décevants.Le gendarme des télécoms a réalisé 90 000 mesures sur le terrain, à la fois en extérieur, en intérieur, en mobilité (trajets en voiture et train), et dans des zones plus ou moins denses (agglomérations de plus de 10 000 habitants, communes rurales...). Ces mesures ont été basées sur 258 indicateurs, qui permettent de tester l'ensemble des services mobiles dans diverses situations. Chaque opérateur obtient alors une appréciation (supérieure, égale ou inférieure à une moyenne) d'après une méthodologie très précise.

Qualité de service optimale chez Orange, médiocre chez Free

Au total, Orange arrive clairement en tête avec 213 indicateurs au-dessus de la moyenne. Bouygues Telecom se positionne devant SFR, "avec un léger avantage" : 75 indicateurs au-dessus de la moyenne contre 38. Enfin, Free Mobile déçoit l'ARCEP qui a observé des résultats en majorité dans la moyenne ou en-dessous de celle-ci (seuls deux indicateurs sont situés au-dessus).

En ce qui concerne le service voix, Orange cartonne, pendant que Bouygues et SFR obtiennent en majorité des résultats dans la moyenne. Pour Free, la moitié des indicateurs restent inférieurs. La différence qui se creuse entre les opérateurs se situe au niveau des taux de communications réussies et de qualité parfaite. L'opérateur historique explose souvent les scores, alors que les autres restent à un niveau moyen, voire très médiocre pour Free.

Pour les services de données, Bouygues et SFR gagnent plusieurs indicateurs positifs, mais Free reste encore dans les choux. Ci-dessous, le tableau donne les résultats obtenus lors d'une navigation web et de la lecture d'une vidéo, dans l'ensemble des agglomérations et des communes à l'extérieur des bâtiments. Free Mobile a de quoi s'inquiéter...

qualité de services mobiles à l'intérieur des bâtiments
Les débits en amélioration chez tous les opérateurs

Par rapport aux années précédentes, l'ARCEP a pu observer une amélioration des débits 3G pour l'ensemble des opérateurs, dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants. En ce qui concerne les débits médians descendants, Orange poursuit sa belle ascension, en passant de 7.1 Mb/s en 2012 à 9.3 Mb/s en 2014. La hausse est tout aussi conséquente chez Bouygues qui atteint les 5.7 Mbit/s. SFR et Free restent quant à eux dans un mouchoir de poche avec 4.2 et 4.0 Mb/s.

Les résultats de la navigation web (5 minutes réussies) reflètent également une optimisation des réseaux très nette chez Free par exemple, même s'il reste encore en queue de peloton. Bouygues obtient lui aussi un très bon score, qui lui permet de passer devant l'opérateur historique.

les débits médians de la 3G
Le gendarme des télécoms a mesuré pour la première fois cette année les débits 3G descendants et montants des quatre opérateurs dans les communes rurales. Ceux-ci ont été ajoutés à ceux relevés dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants, afin d'observer la répartition des débits obtenus pour l'ensemble des transferts de données réalisés durant l'enquête. "C'est chez Orange qu'on constate la plus grande proportion de débit élevés : 43% des mesures ont dépassé 8 Mbit/s dans le sens descendant et 43% des mesures ont dépassé les 1.5 Mbit/s dans le sens montant." Encore une fois, Free reste à la traîne avec, en download, 31% d'échec, et seulement 12% avec un débit supérieur à 8 Mb/s.

les débits médians de la 3G
Mesures expérimentales sur la 4G

Lancée l'année dernière, la 4G est aujourd'hui intégrée à l'observatoire de l'ARCEP. Toutefois, les mesures réalisées sur "des grandes villes réputées couvertes en 4G par les quatre opérateurs, à l'extérieur des bâtiments", restent expérimentales, et donc "les résultats sont agrégés et ne distinguent pas les opérateurs les uns des autres".

En résumé, les débits médians constatés en 3G sont multipliés par trois environ en très haut débit mobile. Cependant, pour chaque opérateur la différence peut être considérable : "le débit médian des offres 4G est 6 fois plus important chez le meilleur opérateur que chez le moins bon".

comparaison des débits 3g 4g de l'arcep
Difficile de savoir quel opérateur obtient les meilleurs résultats selon les services testés. Même si Orange annonce couvrir 65% de la population, ou Bouygues 69%, cela ne signifie pas toujours des débits optimaux. Par exemple SFR, un peu plus en retard au niveau de la couverture, a toujours déclaré miser sur la qualité de son réseau, d'où sa plus lente progression.